Centre national de la danse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Centre national de la danse

Description de l'image  Logo_CND.png.
Lieu Pantin
Coordonnées 48° 53′ 44″ Nord 2° 24′ 07″ Est / 48.8955, 2.402 ()
Inauguration 2004
Statut juridique établissement public
Tutelle Ministère de la Culture et de la Communication
Direction Mathilde Monnier
Site web http://www.cnd.fr

Le Centre national de la danse (CND) est une institution dépendant du ministère de la Culture et de la Communication français et dévolu à la danse sous tous ses aspects : la promotion de spectacles et de chorégraphes, la diffusion de la culture chorégraphique, la création artistique, et la pédagogie destinée aux élèves confirmés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1998 à l'initiative du ministère de la Culture et de la Communication, le CND se situe au croisement de la culture chorégraphique, de la création, de la diffusion et de la pédagogie. Il est établi à Pantin, près de la porte de Pantin, sur le canal de l'Ourcq et possède une antenne permanente en Rhône-Alpes à Lyon.

Les formations dispensées par le CND sont variées. Il s'agit de formations diplômantes, telles que le diplôme d’État de professeur de danse ou les formations d'artistes chorégraphes. Le centre assure également des formations continues et assure des ateliers pratiques pour amateurs. Le centre possède douze studios de danses, dont trois sont destinées aux représentations de œuvres.

La diffusion de la culture chorégraphique est assurée par une riche bibliothèque et une médiathèque uniquement dédiées à la danse et accessibles au grand public.

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions du Centre national de la danse s’ordonnent autour de grandes priorités :

- Le soutien à la création et à la diffusion

- Les formations destinées aux artistes chorégraphiques et aux enseignants de la danse

- La prise en compte des conditions d’exercice des professions de la danse

- Le développement de la culture chorégraphique.

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Atrium du CND

Conçu en 1965 par l’architecte Jacques Kalisz, à la demande de Jean Lolive alors maire de Pantin, le bâtiment a eu pour première affectation en 1972 d’abriter la cité administrative de la ville de Pantin. En 1997, la municipalité de Pantin l’a mis à la disposition de l’État pour un franc symbolique dans le cadre d’un bail emphytéotique de 60 ans en vue d’y accueillir le Centre national de la danse.

Deux architectes, Antoinette Robain et Claire Guieysse, ont procédé à la rénovation tout en l’adaptant aux besoins du Centre national de la danse. Pour ce travail, elles ont été lauréates du prix « l’Équerre d’argent » en octobre 2004. La mise en lumière du bâtiment a été confiée à Hervé Audibert. Des artistes plasticiens ont également été sollicités dans le cadre de la commande publique et du 1% artistique : la réalisation d’éléments du mobilier a été confiée à Michelangelo Pistoletto et la signalétique intérieure et extérieure au graphiste Pierre di Sciullo. L’élaboration de la ligne de mobilier a été confiée à Hélène Diebold.

Le CND Lyon / Rhône-Alpes, dans les 740 m2 disponibles, dispose de trois studios de danse, et d’une salle de réunion qui conjugue murs anciens et qualité des aménagements pour accueillir les professionnels.

Direction du CND[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mathilde Monnier prend la direction du Centre national de la danse par Philippe Noisette dans Les Inrocks du 26 novembre 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :