Centre hospitalier de Chambéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue aérienne des bâtiments du Centre Hospitalier (entre tirets jaunes).
Une partie des locaux du centre (correspondant à la partie en haut à droite de la photo ci-dessus).

Le centre hospitalier de Chambéry occupe une position de référence régionale, voire de quasi-exclusivité, sur certaines spécialités, il est le centre d’appel 15 du département et il est doté d’une maternité de type III.

Raison sociale[modifier | modifier le code]

Le centre hospitalier de Chambéry a été construit en 1970 par Marcel Xavier Salagnac, architecte DPLG, sur l’emplacement de l’ancien Hôpital de la Charité, en haut du Faubourg Maché. Il compte aujourd'hui un nouveau bâtiment baptisé « Eveillon » réservé aux femmes enceintes et aux suites de couches. Les blocs opératoires et la stérilisation y sont également hébergés.

Statut juridique[modifier | modifier le code]

Le centre hospitalier de Chambéry est un établissement public de santé. Sa vocation n’est ni industrielle, ni commerciale. Le centre hospitalier a un statut de personne morale et de droit public, doté de l’autonomie financière placée sous l’autorité de l’agence régionale de santé (ARS). Son statut et ses missions sont fixés par le code de la santé publique, dispositions issues de la loi no 91-748 du 31 juillet 1991, de l’ordonnance no 96-346 du 24 avril 1996[1] et de la loi Hôpital, patients, santé et territoire du 21 juillet 2009.

Identification[modifier | modifier le code]

Type de l’établissement Centre Hospitalier (CHU, CH, CHS, hôp. local, Ets privés d'intérêt général, Ets privé à but lucratif).
Nombre de sites 5
Statut juridique 13 : Établissement public commun hospitalier
N°Finess 73 000 0015
N° Siren 267 300 077
N° Siret 267 300 077 00018
Code APE 851 A
N° TVA intracommunautaire FR 79 26 73000 77
N° TVA intracommunautaire FR 79 26 73000 77
Tarification ARH établissements publics de santé dotation globale (code 03)
Participation au SPH Établissement public de santé (code 1)

Date de création de l'établissement : 1970

Missions[modifier | modifier le code]

Un établissement public de santé (EPS) dont les missions de service public sont :

de soins[modifier | modifier le code]

La mission première de l'hôpital s'ordonne autour des soins (curatifs et palliatifs).

de prévention[modifier | modifier le code]

Au-delà de sa fonction réparatrice, l'établissement joue un rôle important dans la prévention sanitaire, seul ou en collaboration avec certains partenaires de santé publics ou privés, notamment en matière de lutte contre le tabagisme, contre l'alcoolisme ou contre la tuberculose. Il occupe une place privilégiée dans le domaine du dépistage de certaines maladies, en particulier le cancer et le sida.

d'enseignement[modifier | modifier le code]

L'hôpital est aussi un centre de formation important au bénéfice des étudiants en médecine comme des étudiants inscrits à l'Institut de formation en soins infirmiers. Par ailleurs, il possède également un centre de formation préparant au diplôme d'État d'aide-soignant. Les différents services reçoivent également très régulièrement des étudiants et des stagiaires dans divers domaines d'activité sanitaire et sociale.

de recherche[modifier | modifier le code]

Le centre hospitalier participe à la recherche clinique dans un certain nombre de ses services médicaux.

Le directeur[modifier | modifier le code]

Nommé par le directeur général du Centre national de gestion des praticiens hospitaliers et des personnels de direction de la fonction publique hospitalière : représentant légal de l’établissement, il est responsable du fonctionnement des services. Assisté d’un directoire, il prend les décisions au nom de l'établissement ou les soumet au conseil de surveillance.

Missions et obligations[modifier | modifier le code]

Conformément à la loi, le centre hospitalier de Chambéry assure les examens de diagnostic, la surveillance et le traitement des malades, des blessés et des femmes enceintes en tenant compte des aspects psychologiques du patient. Il peut participer à des actions de santé publique et notamment à toutes actions médico-sociales coordonnées et à des actions d’éducation pour la santé et de prévention.

L’établissement a pour objet de dispenser :

  1. Avec ou sans hébergement : Des soins de courte durée ou concernant des affectations graves pendant leur phase aiguë en Médecine, Chirurgie, Obstétrique, Odontologie. Des soins de suite ou de réadaptation, dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale à des malades requérant des soins continus, dans un but de réinsertion.
  2. Des soins de longue durée, comportant un hébergement, à des personnes n’ayant pas leur autonomie de vie dont l’état nécessite une surveillance médicale constante et des traitements d’entretien.

De plus, le centre hospitalier assure les examens de diagnostic et les soins dispensés aux détenus en milieu pénitentiaire et, si nécessaire, en milieu hospitalier. Il concourt, dans les mêmes conditions, aux actions de prévention et d’éducation pour la santé organisées dans les établissements pénitentiaires.

Missions de service public[modifier | modifier le code]

L'établissement assure des missions de service public connues traditionnellement sous le nom de service public hospitalier dont les principes s’imposent à lui :

  • l’accès égal à tous les usagers.
  • l’accueil 24h/24h - Permanence et continuité des soins.
  • les urgences.
  • le diagnostic.
  • les soins.
  • la lutte contre la douleur.
  • l’enseignement universitaire dans les conditions prévues par l’ordonnance no 58-1373 du 30 décembre 1958.
  • la formation continue.
  • la recherche médicale, odontologique et pharmaceutique.
  • la prévention sanitaire.
  • la lutte contre les exclusions sociales (PASS Permanence Accueil Soins Santé)

Effectifs[modifier | modifier le code]

(Chiffres de 2008) 2 620 personnes travaillent à l’hôpital dont 300 médecins :

Personnel médical Nbr
Praticiens temps plein 121
Praticiens temps partiel 29
Assistants 24
Attachés 59
Internes et faisant fonction d’internes 59
Personnel non médical Nbr
Soignants et educatifs 1 621
Médico-techniques 164
Techniques et ouvriers 268
Administratifs et direction 272

Partenaires & coopération avec d’autres établissements[modifier | modifier le code]

Dans l’environnement immédiat de l’établissement, l’État joue un rôle important à travers :

Par ailleurs, selon ses différentes missions, le Centre hospitalier peut développer un partenariat avec :

  • des bénévoles (Par exemple : Les visiteurs de malades dans les établissements hospitaliers).
  • des réseaux, milieu associatif (Par exemple : ONCORA : réseau en ONCOlogie de la région Rhône-Alpes, concorde (réseau régional de cancérologie), périnat : réseau périnatal, revih 73 (VIH), alcoologie, santé précarité…)
  • des conventions avec hôpitaux : Saint-Jean-de-Maurienne, Belley, Aix-les-Bains.
  • des conventions : convention urgences. Convention avec les libéraux pour le centre d’accueil.- des sociétés privées, ex : la construction d’un centre de moyen séjour à proximité de l’hôpital.
  • des collectivités.
  • La participation au jumelage des villes Chambéry - Ouahigouya (Burkina Faso).
  • Le projet ESTHER (ensemble pour une solidarité thérapeutique hospitalière en réseau)

CHR de Ouahigouya - CH Chambéry. Echange de personnels …

La diversité des partenaires est très grande et dépend de l’objectif poursuivi.

Volume d’activités (chiffre d’affaires, etc)[modifier | modifier le code]

La gestion financière des hôpitaux publics[modifier | modifier le code]

Une entreprise avec un état des prévisions de recettes et de dépenses mais intervention des pouvoirs publics.

L'état des prévisions de recettes et de dépenses de l’hôpital :

Il se compose de deux sections en équilibre :

  • Investissement
  • Exploitation

Le Centre hospitalier de Chambéry dispose d’un budget alimenté par la Tarification à l'activité (T2A) à hauteur de 100 %.

Le budget est réparti en quatre groupes principaux, à l'intérieur de la section d'exploitation :

Groupe I : charges de personnel Groupe II : charges à caractère médical Groupe III : charges à caractère hôtelier, général Groupe IV : amortissements, frais financiers. Le budget comprend également la section d'investissement.

Investissement[modifier | modifier le code]

L’investissement est une dépense en capital. Sa finalité est d’augmenter ou maintenir en état la capacité de production de l'hôpital. Recettes d'investissement : autofinancement 53,1 %, subventions, emprunt.

Budget d’investissement : 19 902 432 Euros.

Répartition des dépenses d’exploitation

Les dépenses d’exploitation s’élèvent à 156 201 514 Euros.

Toutes les opérations relatives au fonctionnement courant de l'hôpital.

Les types de services et d’activité[modifier | modifier le code]

L’offre de soins est composée de :

Services de court séjour médecine chirurgie obstétrique (MCO)[modifier | modifier le code]

  • Médecine polyvalente à orientation cardiologique et gastro-entérologie
  • Médecine polyvalente à orientation Médecine interne et infectiologie
  • Pneumologie
  • Chirurgie viscérale et traumatologique
  • Gynécologie Obstétrique

Médecine[modifier | modifier le code]

  • Alcoologie gastro-entérologie
  • Cardiologie Coronarographie
  • Comité de lutte contre les infections nosocomiales (Féméris)
  • Médecine interne et Dermatologie
  • Endocrinologie
  • Endoscopies bronchiques
  • Endoscopies digestives
  • Neurologie
  • Explorations fonctionnelles du système nerveux
  • Électromyographie
  • Explorations fonctionnelles respiratoires
  • Explorations vasculaires - Doppler
  • Oncologie Hématologie
  • Hémophilie - Hémostase
  • Néphrologie Dialyse rénale
  • Infectiologie
  • Vaccination internationale
  • Urgences adultes et pédiatriques
  • Pneumologie
  • Réanimation polyvalente et Unité de soins continus
  • Rééducation - Réadaptation
  • Rhumatologie
  • Prise en charge multidisciplinaire des patients cancéreux
  • UHCD Unité d'hospitalisation de courte durée

Chirurgie[modifier | modifier le code]

  • Anesthésiologie
  • Ophtalmologie
  • Orthopédie
  • Oto-rhino laryngologie
  • Stomatologie Odontologie
  • Consultation externe spécialisée
  • Urologie
  • Viscérale
  • Vasculaire
  • Thoracique
  • Infantile
  • Chirurgie traumatologique
  • Chirurgie ambulatoire

Un plateau médico-technique[modifier | modifier le code]

  • Une stérilisation centrale
  • Une pharmacie
  • Des blocs opératoires :
    • 1 bloc ambulatoire de 4 salles (dont une salle affectée à la chirurgie ophtalmologique).
    • 1 bloc central de 9 salles (digestive, urologique, vasculaire, orthopédique, traumatologique, ORL et stomatologie).
    • 1 salle de bloc obstétrical (Césariennes).
    • 6 salles d'accouchements dont une salle « nature ».
  • Un service de radiologie et d’imagerie médicale (scanner GIE IRM)
    • 2 scanners, 1 salle de radiologie interventionnelle, une IRM (dans l'hôpital de Chambéry).
  • Un service de radiothérapie (accélérateur de particules, accélérateur linéaire)
  • Des laboratoires et 16 automates :
    • Laboratoire de biochimie, hématologie
    • Laboratoire d’immuno-bactériologie, sérologie
    • Laboratoire de microbiologie et cytogénétique
    • Laboratoire d'anatomo-pathologie
  • Un service et un laboratoire de médecine nucléaire (radio isotopes * 2 gamma-caméras)
  • 17 postes d'hémodialyse
  • Un service d’accueil des urgences (SAU)
  • Un Centre 15 SAMU et SMUR
  • Un service de Kinésithérapie
  • Un service diététique
  • Un service département d’information médicale (DIM)

Pôle mère enfant[modifier | modifier le code]

  • Maternité de type III, réanimation néonatale pour la Savoie et la Haute-Savoie :
    • Gynécologie,
    • Obstétrique (bloc, suite de couche),
    • Orthogénie,
    • Pédiatrie

Gériatrie – Gérontologie[modifier | modifier le code]

  • EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes)
  • Court et long séjour gériatrique
  • Unité mobile gériatrique
  • Centre évaluation gériatrique
  • Soins de suite et réadaptation moyen séjour (SSR)
  • Maison de retraite

Domaine médico-social[modifier | modifier le code]

L’établissement étend son activité dans le domaine médico-social avec :

  • L’hospitalisation à domicile (HAD), les services sanitaires des établissements sanitaires du département (la maison d’arrêt de Chambéry, la prison d’Aiton) Le PACS, le CIDDIST Centre d'information de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (ancien CIDAG ), ERMIOS l'espace de rencontre multidisciplinaire et d'information en oncologie de la Savoie, le réseau alcoologie, réseau ville ….
  • Missions d'intérêt général et d'aide à la contractualisation (MIGAC) qui sont :
    • L’enseignement, la recherche
    • Les soins aux démunis, la permanence accueil soins santé (PASS), les réseaux, les équipes mobiles.
    • Le centre 15, le SMUR, les soins aux détenus.
    • Les plans de santé publique en 2005 :
      • Plan urgences
      • plan cancer
      • plan périnatalité
      • plan santé en montagne
      • plan Alzheimer

Autres éléments[modifier | modifier le code]

Les écoles[modifier | modifier le code]

  • Institut de formation en soins infirmiers : 415 élèves infirmiers 2004-2005.
  • Centre de formation des aides soignants : 44 élèves 2004-2005.

La logistique[modifier | modifier le code]

  • Garage : 37 véhicules, 500 000 km pour le parc ambulancier
  • Crèche hospitalière : 35 places
  • 1 800 tonnes de linge : 5 tonnes / jour
  • 900 tonnes de déchets domestiques
  • 7 tonnes de pâtes alimentaires…

La démographie à Chambéry[modifier | modifier le code]

  • Le nombre des naissances en 2005 a été de 2 409, soit environ 7/jours
  • Le nombre des décès en 2005 a été de 715, soit environ 2/jours

Activité : quelques indicateurs traditionnels[modifier | modifier le code]

Voici quelques chiffres indicateurs de l’activité hospitalière, des mesures indirectes de l’activité médicale hospitalière :

Par des indicateurs des taux d ’utilisation de ressources :

  • le nombre d’admissions,
  • le nombre de journées,
  • la cotation des actes des services cliniques et chirurgicaux,
  • le nombre de lits ainsi que le taux d’occupation des lits,
  • l’activité externe facturable.

L’hôpital de Chambéry, ce sont 1187 lits et places dont 414 lits en long séjour et maison de retraite :

HOSPITALISATION COMPLETE Journées Entrées directes Lits
Médecine 127 490 17 266 469
Chirurgie 40 566 6 774 6 774
Gyn. Obstetriq. 16 787 4 105 66
Soins longue durée 73 155 115 197
Maison retraite 73 837 48 217
Total 348 211 28 950 1 187
HOSPITALISATION AUTRE Entrées / Venues Séances Places
Hôpital Jour 8 034 37
Dialyse 27 séances /jour 9 788 17
Chirurgie ambulatoire 2082 10

Par des indicateurs des structures d ’offre de soins :

  • La structure de l ’établissement.
  • Le type et nombre de lits dans chaque secteur existant.

(MCO, SSR, Hébergement, psychiatrie (pas au CHC))

  • Le type de services et d’activité

au CHC : maternité de type III, réanimation néonatale pour les 2 Savoies, réanimation adulte, service urgence adulte et pédiatrique, SAMU, centre 15, dialyse, coronarographie, endoscopies digestives, prise en charge multidisciplinaire des patients cancéreux…..

  • Les équipements et plateaux techniques
(blocs opératoires, scanners, IRM, postes dialyse, accélérateurs en radiothérapie….)
personnel
médical
soignant
technique
administratif

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]