Centre géographique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En géographie, le centre géographique d'une région est le point de la surface terrestre situé au centre de cette région. La détermination précise de ce centre dépend de la méthode employée.

Méthodes[modifier | modifier le code]

Les méthodes pour estimer le centre d'une région peuvent varier. Sur le plan purement méthodologique, il est possible de définir, entre autres :

  • le point de la région le moins éloigné de tous les autres ; ce point est également le centre du plus petit cercle incluant tout le territoire ;
  • le milieu des extrémités de latitude et de longitude ;
  • le barycentre de la région, par exemple en le déterminant sur un sphéroïde modélisant la Terre. Ce point étant situé sous la surface terrestre, il est possible ensuite de considérer le point de cette surface immédiatement à sa verticale[1].

En outre, le point peut varier suivant les hypothèses géographiques considérées (prise en compte des îles, de l'altitude, du volume des montagnes, limites géopolitiques, etc.).

Monuments[modifier | modifier le code]

Monument marquant le centre géographique de la Nouvelle-Zélande, à Nelson.

Le centre géographique d'une région est parfois matérialisé par un monument indiquant sa situation.

Liste[modifier | modifier le code]

La liste suivante recense quelques lieux qui prétendent au titre de centre géographique d'une région particulière.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Union européenne, les justes milieux », IGN magazine, no 40,‎ 03-04/2007, p. 18-21 (lire en ligne [PDF])