Centre de documentation et d’information en établissement scolaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CDI.

Les collèges et lycées français sont dotés de centres de documentation et d’information (CDI) depuis 1973 (circulaire du 23 mars 1973). La notion de centre remplace alors la notion de service, mettant ainsi le document au centre de la pédagogie et non au service de celle-ci… Un CDI -Centre de documentation et d'information - est géré par un professeur documentaliste recruté, depuis 1990, par un CAPES créé par le ministre de l’Éducation nationale, Lionel Jospin, en 1989. Ce professeur documentaliste a plusieurs missions, définies par la circulaire du 13 mars 1986 :

  • initiation et formation des élèves à la recherche documentaire
  • animations lecture et ouverture culturelle
  • gestion du CDI
  • domaine culturel

Pour savoir comment l'institution conçoit l'existence et l'organisation des CDI, on ne peut que se référer aux textes définissant les missions et les conditions d'exercice des personnels qui les ont en charge. Ils ne font en effet l'objet d'aucune norme matérielle ou financière et les collectivités locales qui ont en charge leur aménagement et leur fonctionnement doivent se fonder sur leurs propres cahiers des charges ou leurs intuitions.

Actuellement, le professeur-documentaliste est chargé de piloter une politique documentaire. Elle se définit comme l'ensemble des objectifs que peut viser un service documentaire pour servir un public bien défini[1].

L'histoire des CDI[modifier | modifier le code]

Avant-guerre, les ressources documentaires étaient dispersées parmi les salles spécialisées, les bibliothèques dans les classes et les bibliothèques des professeurs. Dès le XIXe siècle, une instruction officielle encourageait les enseignants à recourir aux documents dans la classe.

Les fournitures scolaires bibliothécaire enfants des livres éducatifs (Russie, 1959)

En 1952, la circulaire « Rôle de la documentation dans l'enseignement du second degré » encourage également l'utilisation de documents par les élèves afin de former l'esprit. En 1958, le premier « centre local de documentation pédagogique » est créé au lycée Janson-de-Sailly. En 1966, apparaissent les « services de documentation et d’information » (SDI) qui s'adressent aussi bien aux enseignants qu'aux élèves.

Le début des années 70 est décisif pour la documentation puisque sont créés les CDI (en remplacement des SDI) ouverts aux élèves et porteurs de nouvelles démarches pédagogiques. Dans le même temps, la Fadben (Fédération des associations de documentalistes et bibliothécaires de l'Education Nationale) et le périodique professionnel InterCDI voient le jour.
En 1986, une circulaire définit les missions des personnels exerçant dans les centres de documentation et officialise ainsi l'existence des CDI[2].

En 1990, le Capes de sciences et techniques de la documentation est créé offrant un statut de professeur documentaliste aux personnels exerçant en établissement scolaire et généralisant les CDI dans tous les établissements.

Les CDI des collèges[modifier | modifier le code]

Le CDI accueille les élèves sur leur temps libre, pendant leurs heures d'étude ou lors de séances pédagogiques dispensées par le professeur documentaliste et pouvant être conçues en collaboration avec les enseignants de discipline. De nombreuses activités sont organisées et peuvent porter sur différents axes : la lecture, la recherche documentaire, l'ouverture culturelle, l'éducation aux médias... Les ressources sont disponibles via différents supports: papier (livres de fiction et documentaires, revues), magnétique (cassettes audio et vidéo) et numérique (cédéroms et sites Internet). Les élèves apprennent à utiliser un logiciel documentaire (majoritairement BCDI), à maîtriser les étapes de la recherche documentaire (questionnement du sujet, recherche de documents, sélection de l'information, prise de note...).

Les CDI des lycées[modifier | modifier le code]

Les lycées possèdent également des CDI qui sont ouverts aux élèves et enseignants. Ils sont organisés de la même façon qu'au collège, avec des ouvrages documentaires et de fiction dont le niveau correspond aux études. Contrairement aux CDI de collèges, l'accueil des élèves est permanent et leur circulation est libre. Les professeurs documentalistes aident et forment les élèves à la recherche documentaire (utilisation de logiciel documentaire comme BCDI ou PMB) et participent au suivi des élèves dans le cadre des dispositifs tels que TPE ou de l'ECJS, ou les enseignements d'exploration[3] pour donner aux élèves la culture info-documentaire qui leur permettra de mieux comprendre et utiliser l'offre globale d'information dans notre société. Le petit nombre de documentalistes par rapport à celui des élèves et l'importance du travail de gestion documentaire au lycée limitent ces actions.

Un CAPES de documentation : une originalité française[modifier | modifier le code]

Elle réside dans le fait que les professeurs-documentalistes des établissements scolaires sont recrutés par un CAPES qui fait d'eux des enseignants à part entière.

Le Capes externe comprend deux épreuves d'admissibilité et deux épreuves d'admission.

  • Écrit n°1 : Composition, à partir d'un texte, portant sur un sujet relevant des sciences de l'information et de la documentation.
  • Écrit n°2 : Épreuve prenant appui sur un dossier, le candidat doit produire un plan de classement, une note de synthèse et répondre à une question portant sur la documentation.
  • Oral n°1 : Épreuve consistant à élaborer une séquence pédagogique, une bibliographie associée et le traitement documentaire d'une partie des documents retenus.
  • Oral n°2 : Épreuve sur dossier. Les candidats doivent analyser un thème pédagogique en s'appuyant sur un dossier. L'épreuve comprend aussi un volet « Agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les politiques documentaires des établissements scolaires, rapport par Jean-Louis Durpaire, 2004, ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igen/rapports/politiques_documentaires.pdf page 32
  2. Circulaire de mission des personnels exerçant dans les centres de documentation et d'information
  3. Le nouveau lycée : les enseignements d'exploration, Ministère de l'Education nationale, http://media.education.gouv.fr/file/reforme_lycee/31/8/Le-nouveau-lycee-Les-enseignements-d-exploration_135318.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Chapron, Les CDI des lycées et collèges, PUF, Paris, 2001.
  • Les professeurs documentalistes, CRDP, coll. « Le livre bleu », Orléans, 2006.
  • Odile Riondet, Réussir l'épreuve de sciences et techniques documentaires au Capes de documentation, ADBS éditions, coll. « Sciences et techniques de l'information », 2003
  • Françoise Chapron et Claude Morizio, Préparer et réussir le CAPES externe de documentation, PUF, coll. « Major », 2003
  • Nicolas Dompnier, Le guide de l'enseignant documentaliste : de la politique documentaire aux environnements numériques, Hachette, coll. « Ressources formation », 2006.
  • Brigitte Bacconnier, Jacqueline Dussolin, Isabelle Fructus, Robert Martin, Gilles Perrin, Anna Vicente, "Préparer le Capes externe de documentation", ADBS éditions, collection "Sciences et techniques de l'information", 2006.
  • Ministère de l'éducation nationale, Missions des personnels exerçant dans les centres de documentation et d'information, Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986.
  • Ministère de l’éducation nationale, Les politiques documentaires des établissements scolaires par Jean-Louis DURPAIRE : Rapport de l’IGEN n° 2004-037 de Mai 2004.
  • Collectif Vivre le CDI, sous la direction de Philippe Marhic, C'est fou tout ce qu'on peut faire au CDI, Paris, Harmattan, 2010, 245 p.
  • Denis Tuchais et Jean-Pierre Véran (coord.), Guide TICE du professeur-documentaliste, enjeux numériques, CRDP Paris, coll. Repères pour agir, 2012
  • Parcours de culture de l'information et de formation à l'information (PaCIFI), Repères Pacifi DGESCO, 2011
  • Vers des centres de connaissances et de culture (3C), vademecum 3C,Eduscol vademecum, 2012
  • Collectif Vivre le CDI, sous la direction d'Emilie Porcon, Voyage au Centre de Documentation et d'Information, Paris, Harmattan, 2014, 242 p.
  • Gwénaëlle Gallou-Marec, Les Learning center, un modèle de bibliothèque ? : déconstruction et traduction du concept aux CDI des établissements scolaires , mémoire de master, Lettres-Documentation, Université Rennes 2, 2014 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]