Centre d'interprétation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centre d'interprétation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine (France).
Centre d'interprétation de l'Art Nouveau à Ålesund (Norvège).

Un centre d'interprétation est un type de musée dont l'objectif est mettre en valeur et d'expliquer un site et ses richesses. Contrairement à un musée "classique" un centre d'interprétation n'expose pas une collection d'objets. D'un point de vue historique ce concept dont la théorie a été formulée par Freeman Tilden en 1957 et qui a fait ses premiers pas aux États-Unis dans les années 1950, s'est répandu dans les autres pays anglo-saxons dans les années 1970 puis par la suite dans les pays européens. Les premiers centres d'interprétation étaient associés aux parcs naturels. Par la suite les thèmes abordés se sont diversifiés : monument historique, industrie, activité artisanale,...

Contrairement au musée, celui-ci a souvent pour but d'avoir un impact économique, touristique ou autre sur la région où il est implanté. En Belgique, tout dépend du niveau de pouvoir qui subventionne ce dernier.

Quelques exemples de centres d'interprétation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]