Centrale solaire d'Andasol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

37° 13′ 42″ N 3° 04′ 06″ O / 37.22833, -3.06833

Vue du site d'Andasol

Andasol 1 est la plus puissante centrale solaire thermodynamique d'Europe en 2008. Elle est située près de Guadix en Andalousie (Espagne). La centrale a démarré en novembre 2008. Elle génère une puissance-crête de 50 MWe (150 MW avec les extensions Andasol 2 et 3) et sa production est de 175 à 180 GW.h d'énergie électrique par an. Construite sur un site privilégié à 1 100 mètres d'altitude, elle bénéficie d'un climat semi-aride qui se traduit par une insolation directe de 2 200 kWh/m2/an (soit, en moyenne, 250 W/m2).

Description[modifier | modifier le code]

Les 625 collecteurs solaires occupent plus de 510 000 m2 de surface, la centrale occupant au total 195 hectares (ce qui fait une densité de puissance moyenne prévue pour la centrale de 10 W/m2). La chaleur est transférée vers un fluide caloporteur constitué d'un mélange de sels fondus composé de 60 % de nitrate de sodium et de 40 % de nitrate de potassium atteignant une température de 400 °C.

Un circuit secondaire est utilisé pour le transfert la chaleur vers un générateur de vapeur haute pression. La vapeur produite est dirigée vers un groupe turbine + alternateur.

Andasol 1 est équipé d'une unité de stockage thermique qui absorbe une partie de la chaleur produite durant la journée afin de la restituer la nuit ou durant les périodes nuageuses[1], doublant ainsi pratiquement le nombre d'heures opérationnelles dans le cours d'une année. Le réservoir thermique plein représente une réserve de 1 010 MW.h de chaleur, soit une réserve suffisante pour actionner la turbine durant 7,5 heures à pleine charge lorsqu'il pleut ou après le coucher du soleil. Les capacités thermiques consistent en 2 réservoirs de 36 mètres de diamètre sur 14 m de haut, stockant 28 500 tonnes de sels.

La centrale, comme toute installation thermique, nécessite des moyens importants de refroidissement. Du fait de son implantation dans une région chaude d'Espagne, 870 000 m3 d'eau sont donc évaporés dans des réfrigérants atmosphériques. Cela représente 5 litres d'eau par kWh, soit deux fois environ la consommation spécifique d'une centrale thermique dans une région plus froide.

Andasol 1 est capable de fournir une énergie solaire propre et renouvelable à 200 000 habitants.

Financement[modifier | modifier le code]

Ce projet est mené par l'entreprise espagnole Cobra, filiale du groupe ACS, et par la compagnie allemande Solar millenium. L'investissement est de l'ordre de 260 millions d'euros, la participation de la communauté européenne est de 5 millions d'euros[2].

Une deuxième tranche de 50 MW, Andasol 2 a été lancée en mars 2009, suivie par une 3e tranche Andasol 3 inaugurée en septembre 2011[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Andasol, stockage par des sels fondus Solar Millenium september 2011
  2. La plus grande centrale solaire d'Europe octobre 2006
  3. (en) Andasol 3 inaugurée fin septembre 2011 Solarserver.com, novembre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]