Centrale nucléaire de Stade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Stade
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Stade
vue sud-ouest de la centrale de Stade
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Basse-Saxe
Coordonnées 53° 37′ 12″ N 9° 31′ 51″ E / 53.62, 9.5308353° 37′ 12″ Nord 9° 31′ 51″ Est / 53.62, 9.53083  
Opérateur 66,7 % E.ON
33,3 % Vattenfall
Année de construction 1967
Date de mise en service 19 Mai 1972
Date de fermeture Novembre 2003
Statut Démantèlement
Réacteurs
Réacteurs actifs 0
Puissance nominale 1 x 672 MW
Production d’électricité
Divers

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Centrale nucléaire de Stade

La centrale nucléaire de Stade est définitivement arrêtée depuis novembre 2003. Le responsable de son démantèlement est l'ancien exploitant E.ON.

La centrale est située sur la rive gauche de l'Elbe sur la commune de Stade, environ à 35 km de Hambourg en Basse-Saxe, non loin de la centrale thermique de Schilling, elle aussi arrêtée.

Après sa mise en service en janvier 1972, la centrale disposait d'un réacteur à eau pressurisée d'une puissance électrique de 672 MW. Pendant toute l'exploitation de la centrale, de la vapeur a été fournie aux marais salants voisins.

En août 2002, un court-circuit a provoqué un incendie qui a déclenché l'alarme, mais a aussi affecté certains organes de sécurité. L'incendie a été éteint sans intervention de pompiers externes. Aucun employé ne fut blessé. À la suite de cet incident, le réacteur a été arrêté provisoirement.

Après l'arrêt définitif en 2003, l'autorisation pour la première phase de démantèlement a été attribuée en septembre 2005, puis une seconde autorisation a été communiquée en février 2006.

Liens externes[modifier | modifier le code]