Centrale nucléaire de Rancho Seco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Rancho Seco
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Rancho Seco
Administration
Pays États-Unis
État Californie
Comté Herald
Coordonnées 38° 20′ 43″ N 121° 07′ 18″ O / 38.34528, -121.12167 ()38° 20′ 43″ Nord 121° 07′ 18″ Ouest / 38.34528, -121.12167 ()  
Date de mise en service 17 avril 1975
Statut Démantelée
Réacteurs
Fournisseurs Babcock and Wilcox
Type Réacteur à eau pressurisée
Puissance nominale 873 MW
Production d’électricité
Divers

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Centrale nucléaire de Rancho Seco
La centrale de Rancho Seco
La centrale

La centrale nucléaire de Rancho Seco est une centrale démantelée construite à Clay Station dans le district de Sacramento en Californie.

Description[modifier | modifier le code]

La centrale comprend un réacteur à eau pressurisée (REP) construit par Babcock et Wilcox :

  • Rancho Seco : 2772 MWt, 913 MWe, exploitée de 1975 à 1989[1].

Durant son exploitation le réacteur n'a été disponible qu'à 39 % de sa capacité.

Alors que la licence d'exploitation était valable jusqu'en 2008, ce réacteur a été fermé en 1989 à la suite d'un vote du public et en tenant compte du remplacement de sa production par celle de Diablo Canyon.
Les activités de démantèlement, évaluées à 460 millions de dollar en 1999[2], se sont terminées en 2009[3] pour un coût final de 500 millions de dollar[4]. Toutefois contrairement à Maine Yankee, il n'y a pas eu de retour à l'herbe, et les tours de refroidissement, décontaminée, subsistent sur le site.

Liens externes[modifier | modifier le code]