Centrale nucléaire de Kuosheng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Kuosheng
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Kuosheng
Centrale nucléaire de Kuosheng
Administration
Pays Drapeau de la République de Chine Taïwan
Coordonnées 25° 12′ 10″ N 121° 39′ 47″ E / 25.2029, 121.663 ()25° 12′ 10″ Nord 121° 39′ 47″ Est / 25.2029, 121.663 ()  
Opérateur Taipower
Date de mise en service 1981
Réacteurs
Réacteurs actifs 2 réacteur à eau bouillante
Puissance nominale 2 x 948 MW
Production d’électricité
Divers

Géolocalisation sur la carte : République de Chine (Taïwan)

(Voir situation sur carte : République de Chine (Taïwan))
Centrale nucléaire de Kuosheng

La Centrale nucléaire de Kuosheng est située sur la cote Nord de l'île de Taïwan.

Description[modifier | modifier le code]

La centrale est équipée de deux réacteurs à eau bouillante REB de 948 MWe :

  • Kuosheng 1 : 948 MWe, mise en service en 1981 pour 40 ans,
  • Kuosheng 2 : 948 MWe, mise en service en 1983 pour 40 ans[1].

La construction des réacteurs a été réalisée par les compagnies américaines :

  • General Electric Co. pour le réacteur,
  • Westinghouse Electric Corporation pour la turbine.

Le propriétaire également exploitant est Taiwan Power Co.[2]

Événements[modifier | modifier le code]

Juillet 1993[modifier | modifier le code]

Un monticule de squelette tordu poissons continuer à être trouvé dans la mer autour de Kuosheng centrale nucléaire[3].

17 mai 2011[modifier | modifier le code]

Le 17 mai 2011, Taiwan a réalisé son premier exercice de catastrophe nucléaire majeure à la centrale nucléaire de Kuosheng. Organisé par Taipower et le New Taipei City Fire Department en présence du président Ma Ying-jeou . Le scénario de formation est basé sur la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi du 11 mars 2011. Dans une déclaration faite par Taipower, il est prévu que dans le pire des cas d'une panne électrique totale de l'usine, la priorité absolue sera l'abandon de l'usine et l'injection de l'eau de mer pour éviter la fusion du cœur nucléaire[4].

16 mars 2012[modifier | modifier le code]

Au cours d'un entretien de routine de la centrale électrique, le 16 mars 2012, les agents d'entretien des installations ont découvert des anomalies sur les sept boulons d'ancrage utilisés pour fixer le bas du réacteur nucléaire sur le substrat en béton armé d'acier qui amortie le poid du réacteur. Un boulon était cassé, deux étaient fracturés et quatre étaient fissurés. Taipower déclare qu'ils allaient consulter d'autres organismes pour analyser et corriger le problème et ajouter des capteurs de vibrations près de la base de support du réacteur pour la surveillance continue[5].

21 juin 2013[modifier | modifier le code]

Le premier réacteur nucléaire de la centrale est coupé automatiquement le vendredi 21 juin 2013. L'événement a été déclenché par le dispositif de protection, qui a été activé par le signal de mise à la terre du générateur. Le problème provient d'une pale du système d'aération qui s'est détachée et est tombée entre le générateur et le transformateur principal. L'incident n'a pas endommagé le réacteur et il n'a pas entrainé de rejet de radioactivité. Taipower a récupéré la pale et remplacer les différents éléments mis en cause. La centrale était de nouveau opérationelle le dimanche 23 juin 2013[6],[7].

Liens externes[modifier | modifier le code]