Centrale nucléaire de Byron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Byron
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Byron
Administration
Pays États-Unis
État Illinois
Comté Ogle
Coordonnées 42° 04′ 27″ N 89° 16′ 55″ O / 42.0742, -89.281942° 04′ 27″ Nord 89° 16′ 55″ Ouest / 42.0742, -89.2819  
Opérateur Exelon
Date de mise en service 1985, 1987
Réacteurs
Fournisseurs Westinghouse
Type Réacteur à eau pressurisée
Puissance nominale 2 x 1168 MW
Production d’électricité
Divers
Architecte Sargent & Lundy Engineers
Coût 4,5 milliard de $

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Centrale nucléaire de Byron

La centrale nucléaire de Byron est située dans le comté d'Ogle dans l'État de l'Illinois.

Description[modifier | modifier le code]

La centrale a été construite par Babcock et Wilcox et elle est équipée de deux réacteurs à eau pressurisée (REP) construits par Westinghouse :

  • Byron 1 : 1194 MWe, mis en service en 1985,
  • Byron 2 : 1162 MWe, mis en service en 1987.

La centrale de Byron a été construite pour Commonwealth Edison et à l'heure actuelle elle appartient et elle est exploitée par Exelon Corporation.
Byron a une jumelle avec la Centrale nucléaire de Braidwood qui est construite sur les mêmes bases, les différences d'installation sont mineures.

Incidents[modifier | modifier le code]

Depuis 1993, le personnel d'entretien avait décidé d’utiliser l'eau des circuits vitaux de refroidissement des réacteurs pour des pompes auxiliaires, ce qui aurait empêché le système de refroidissement de fonctionner normalement en raison d'un manque d'eau[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Maxisciences - 1/03/2012 : Les centrales nucléaires américaines accumuleraient les défaillances

Liens externes[modifier | modifier le code]