Censure de l'énergie libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne une théorie conspirationniste. Pour la notion thermodynamique d'énergie libre, voir énergie libre.

L'oppression de l'énergie libre est une théorie conspirationniste qui avance que les technologies avancées permettant de remplacer les méthodes de production énergétique actuelles existent, mais qu'elles sont supprimées par des groupements d'intérêt pour lesquels le statu quo est avantageux.

Cas concernés[modifier | modifier le code]

Eugene Mallove, scientifique du Massachusetts Institute of Technology ainsi que journaliste écrivant sur la fusion froide dans sa revue, fut assassiné en 2004, des théories du complot sont évoquées en rapport avec ses activités[1], sur la thématique de la censure de l'énergie libre.

Stanley Meyer, qui aurait été l'inventeur d'un moteur à eau, a été l'objet de théories complotistes semblables.

Article connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, L'Énergie libre : Coucou, c'est Tesla, Éditions Félix,‎ 1er avril 1997 (ISBN 978-2912364067)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Eugene Mallove's Open Letter to the World" with preface by Richard Hoagland and clarification by Christy Frazier. PES Network, last update August 30, 2004. Last Retrieved 31 January 2007[1]