Censier - Daubenton (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daubenton.
Censier - Daubenton
Une rame MF 77 entre en station.
Une rame MF 77 entre en station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 5e
Coordonnées
géographiques
48° 50′ 26″ N 2° 21′ 06″ E / 48.840597, 2.35177448° 50′ 26″ Nord 2° 21′ 06″ Est / 48.840597, 2.351774  

Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Censier - Daubenton

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Censier - Daubenton
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 3 777 857 (2013)
Historique
Mise en service 15 février 1930 (10)
26 avril 1931 (7)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1204
Ligne(s) (7)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 47
Noctilien (N) N15 N22
(7)
Précédent Place Monge Les Gobelins Suivant

Censier - Daubenton est une station du métro de Paris sur la ligne 7, située dans le 5e arrondissement.

La station[modifier | modifier le code]

Elle fut inaugurée le 15 février 1930 lors du prolongement de la ligne 10 vers la place d'Italie. Un an plus tard, elle était intégrée à la ligne 7.

Louis Jean-Marie Daubenton était un naturaliste qui collabora avec Buffon pour son Histoire Naturelle, et qui fut le premier directeur du Muséum national d'histoire naturelle, tout proche.

Jusqu'en 1965, la station s'appelait : « Censier-Daubenton-Halle aux cuirs », en référence aux rues Censier et Daubenton situées à proximité, ainsi qu'au marché des tanneurs, nombreux le long de la Bièvre.

En avril 2010, la station est entièrement éclairée avec des diodes électroluminescentes (led). Elle devient ainsi la première station de métro au monde éclairée grâce à cette technologie. Cela permet de diviser par deux l'énergie nécessaire à son éclairage[1].

En 2011, 3 766 777 voyageurs sont entrés à cette station[2]. En 2012, ils sont 3 868 653 voyageurs[3]. Elle a vu entrer 3 777 857 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 137e position des stations de métro pour sa fréquentation[4].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par la ligne 47 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N15 et N22 du réseau Noctilien.

À proximité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Urbanmag (Magazine d'information interne à la RATP)
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 5 novembre 2012.
  3. Fichier excel Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr, consulté le 11 janvier 2014.
  4. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Miquel, Petite Histoire des Stations de Métro, éditions Albin Michel (1993)