Cenelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cenelles de Crataegus altaica

La cenelle, parfois écrit senelle, est le fruit du cenellier, plus communément appelé « aubépine ». On appelle aussi parfois cenelle le fruit du houx.

Espèces fruitières[modifier | modifier le code]

La cenelle est souvent insipide, farineuse et de petite taille. Toutefois, il existe des espèces et variétés d'aubépine utilisées comme des arbres fruitiers classiques :

Étymologie[modifier | modifier le code]

L’étymologie du terme cenelle n'est pas assurée. Un dérivé non attesté *acinella du latin acinus signifiant « baie » fait difficulté, car on doit supposer une aphérèse du a- initial, en outre le correspondant provençal (occitan) est de type assan(h)a ce qui s'accorde mal avec cette hypothèse. Il faut plutôt penser à un prélatin, mais son étymon n'a pas été identifié avec certitude[1].

La cenelle a aussi pour noms locaux « poire à bon Dieu », « poire d’oiseau », « poire à cochons »[2], « poiriettes », hague en Normandie (cf. norvégien hagtorn, anglais hawthorn), Mehlbeere « baie à farine » en Allemagne où on en fait du pain.

Représentation artistiques[modifier | modifier le code]

La Vendeuse de cenelle, Francisco de Goya, 1770.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. site du CNRTL : étymologie de "cenelle"
  2. http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=aubepine_hm