Ceinture de Vénus (astronomie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ceinture de Vénus.
Ceinture de Vénus
Ceinture de Vénus à 42 000 pieds.

L'arche anticrépusculaire (ou ceinture de Vénus[Note 1],[1]) est une bande de ciel généralement rosée qui est située à l'horizon et qui est particulièrement visible à l'aube et au crépuscule[1]. La couleur rosée qui est donnée à cette parcelle de ciel est due a une diffusion des ondes, par l'atmosphère terrestre lors du lever et du coucher du Soleil. Un effet similaire peut être observé lors d'une éclipse solaire[2].

L'arche anticrépusculaire s'étend de 10° à 20° au-dessus de l'horizon. Il est séparé de ce dernier par une couche sombre, appelée segment sombre, qui est la projection de l'ombre de la Terre (en) sur son atmosphère.

Observation[modifier | modifier le code]

Afin d'observer ce phénomène, il est essentiel d'attendre un peu avant le lever du soleil et un peu après le coucher de celui-ci. De plus, il faut s'assurer d'avoir un ciel clair et non obstrué[3]. La création de ce phénomène est due au fait que la lumière du Soleil traverse une plus grande couche d'atmosphère en raison de l'angle avec l'atmosphère. Cette couche plus importante qu'au courant de la journée diffuse plus le spectre de la lumière visible au point où il ne reste que les longueurs d'onde basses qui se situent dans le rouge[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nom « Ceinture de Vénus » date de l'époque victorienne. Il provient de la déesse Vénus (mythologie)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Robert Nemiroff & Jerry Bonnell (traducteur Didier Jamet), « La ceinture de Vénus », Astronomy Picture of the Day (traduction Ciel des Hommes),‎ 9 décembre 2001
  2. a et b (en) John Naylor, Out of the blue : a 24-hour skywatcher's guide, Cambridge, Cambridge University Press,‎ 2002 (ISBN 0-521-80925-8, lire en ligne, présentation en ligne), p. 72
  3. (en)Tony Flanders, « STARGAZING (The Belt of Venus) », Sky and telescope,‎ 21 février 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]