Cecilia Gallerani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cecilia Gallerani dans La Dame à l'hermine par Léonard de Vinci.

Cecilia Gallerani (1473 - 1536) fut l'une des maîtresses de Ludovic Sforza, duc de Milan. Elle a fait l'objet du tableau La Dame à l'hermine (vers 1489) signé par Léonard de Vinci.

Tout en posant pour la peinture, elle invita Léonard qui, à cette époque, travaillait comme artiste à la cour des Sforza, à des réunions au cours desquelles les intellectuels milanais discutaient de philosophie et d'autres sujets divers. Cecilia elle-même présidait ces débats.

Cecilia parlait latin couramment, écrivait des poèmes et était reconnue comme une musicienne et chanteuse talentueuse. Même après que Ludovic se fut marié à Béatrice d'Este, Cecilia continua à garder ses appartements au château. Elle eut un fils avec Ludovic, Cesare.

Lorsque Béatrice d'Este découvrit son existence, Ludovic dut lui demander de quitter le château de Porta Giovia, le siège de la cour ducale. Elle reçut le palais Carmagnola en 1492 à l'occasion de son mariage avec Ludovico Carminati de' Brambilla, le comte Bergamino. Après la mort de ses deux fils et de son mari (vers 1514-1515), elle se retira dans un château à San Giovanni in Croce, près de Crémone.

L'écrivain italien Mathieu Bandello l'a décrite comme un mécène protégeant les arts.

Références[modifier | modifier le code]

  • Daniela Pizzigalli, La donna con l'ermellino, Rizzoli,‎ 2003