Cecilia Beaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaux (homonymie).
Autoportrait en 1894

Cecilia Beaux née le à Philadelphie (Pennsylvanie), morte le (à 87 ans) à Gloucester (Massachusetts) est une peintre portraitiste américaine, de style impressionniste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est un peintre français et sa mère est américaine.

D'abord élève de William Sartain, elle vient à Paris en 1889, où elle fréquente l'Académie Julian. Si, en 1891, elle retourne à New York où elle devient membre de la National Academy, elle n'en reste pas moins en contact avec la France puisqu'en 1902 elle est membre associée de la Société nationale des beaux-arts de Paris, où elle expose en 1913 et 1923. Elle participe aussi au Salon des artistes français à partir de 1900, date à laquelle une médaille d'or lui a été décernée[1].

De la génération de Mary Cassatt, Cecilia peint aussi des portraits, surtout d'enfants. Sa mise en page audacieuse doit certainement beaucoup à l'Art japonais, alors tellement en vogue. L'exemple le plus significatif de ces compositions recherchées est sans doute le portrait de la petite fille Ernesta With nurse, pour lequel, seules la jupe volumineuse, la manche et la main de la nurse sont visibles, mettant en valeur la fragilité de la petite fille. L'ensemble est peint à grands coups de brosse assurés, montrant sa connaissance, sa compréhension de l'art impressionniste. C'est avec une sensibilité proche de l'abstraction, qu'elle joue volontiers du blanc sur du blanc[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 1, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030117), p. 937-938
  • (en) Marshall B. Davidson et Élisabeth Stilliger, The american Wing, éditions New York: Le Musée (1985),‎ septembre 1985, 352 p. (ISBN 0870994247)

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 1, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030117), p. 937
  2. Ibid, p. 938