Ceaucé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ceaucé
L'église Saint-Ernier.
L'église Saint-Ernier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton Bagnoles-de-l'Orne
Intercommunalité Communauté de communes du Bocage de Passais-la-Conception
Maire
Mandat
Marie-France Bourrée
2014-2020
Code postal 61330
Code commune 61075
Démographie
Gentilé Ceaucéens
Population
municipale
1 233 hab. (2012)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 38″ N 0° 37′ 28″ O / 48.493889, -0.62444448° 29′ 38″ Nord 0° 37′ 28″ Ouest / 48.493889, -0.624444  
Altitude Min. 100 m – Max. 262 m
Superficie 41,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Ceaucé

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Ceaucé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ceaucé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ceaucé
Liens
Site web mairie-ceauce.fr

Ceaucé (prononcé [sose ][1]), ou Céaucé[2], est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Basse-Normandie, peuplée de 1 233 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ceaucé est située dans le Domfrontais, et, plus largement, au sud du Bocage normand. Son bourg est à 10 km au nord d'Ambrières-les-Vallées, à 12 km à l'est de Passais, à 12 km au sud de Domfront et à 14 km au nord-ouest de Lassay-les-Châteaux[3].

Communes limitrophes de Ceaucé[4]
Torchamp Saint-Brice Avrilly
Saint-Fraimbault Ceaucé[4] La Baroche-sous-Lucé,
Loré
Soucé (Mayenne),
Couesmes-Vaucé (Mayenne)
Ambrières-les-Vallées (Mayenne) Ambrières-les-Vallées (Mayenne)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Celsiacum en 796[5]. Il serait issu de l'anthroponyme latin[5] ou roman[1] Celsius.

Le gentilé est Ceaucéen.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1832, Ceaucé (1 215 habitants en 1831[6]) absorbe la commune homonyme mayennaise (1 946 habitants[7]).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1959 mars 1977 Louis Terrenoire UDR Homme politique, journaliste
         
mars 1989[8] décembre 2012[8] François Williams DVG  
janvier 2013[9] en cours Marie-France Bourrée[10] SE Directrice d'école retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 1 233 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Ceaucé[11]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Ceaucé a compté jusqu'à 3 571 habitants en 1835.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 274 946 1 358 1 142 1 215 3 571 3 428 3 431 3 507
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 314 3 334 3 347 3 165 3 262 3 012 3 028 2 907 2 807
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 731 2 601 2 583 2 287 2 186 2 090 2 077 2 080 1 950
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 813 1 638 1 470 1 343 1 244 1 248 1 211 1 206 1 233
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution démographique de la commune mayennaise avant fusion
1793 1800 1806 1821 1831
1 280 1 750 1 825 1 876 1 946
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : EHESS[7])


Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Menhir de la Pierre, classé Monument historique[13].
  • Manoir de la Grande Pierre, inscrit aux Monuments historiques[14].
  • Manoir de la Servière (XIVe et XVIIe siècles), inscrit aux Monuments historiques[15].
  • Église Saint-Ernier (XIXe).
  • Chapelle Saint-Laurent.
  • Pèlerinage[16] dédié à saint Ernier ou Ernée[17], abbé du VIe siècle, dont une relique est conservée.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Le Club olympique ceaucéen fait évoluer une équipe de football en ligue de Basse-Normandie et deux autres en divisions de district[18].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ (ISBN 2-905461-80-2), p. 88
  2. L'orthographe retenue pour le Code officiel géographique est Ceaucé ; le site officiel communal orthographie Céaucé.
  3. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  4. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  5. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎
  6. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Ceaucé », École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) (consulté le 27 décembre 2010) .
  8. a et b « François Williams démissionne de sa fonction de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 janvier 2015)
  9. « Ouest-france.fr - Céaucé. Marie-France Bourrée, nouveau maire de la commune » (consulté le 29 janvier 2013)
  10. a et b Réélection 2014 : « Ceaucé (61330) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 mai 2014)
  11. Date du prochain recensement à Ceaucé, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2012.
  13. « Menhir de la Pierre », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Manoir de la Grande-Pierre », base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Manoir de la Servière », base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. Normandie Web Ceaucé
  17. Les saints dans le Passais [1]
  18. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – CO Ceaucé » (consulté le 22 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :