Ce n'est qu'un au revoir (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ce n'est qu'un au revoir.

Ce n'est qu'un au revoir

Titre original The Long Gray Line
Réalisation John Ford
Scénario Edward Hope
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures et Rota Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Sortie 1955
Durée 138 minutes (2 h 18)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ce n'est qu'un au revoir (The Long gray line) est un film américain réalisé par John Ford et sorti en 1955.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Enseignant depuis un demi siècle à West Point, Martin Maher se souvient des premiers jours qu'il a passés au sein de la célèbre école militaire. Immigrant irlandais débarquant tout droit de son navire pour tenter d'y gagner sa vie en tant que serveur, bien que maladroit, rétif à toute forme de discipline, ne sachant pas nager ni se battre convenablement, mais indécrottablement optimiste, épris de justice et surtout combatif, il finit par rendre son tablier pour s'y faire engager en tant que planton. Pourtant, sous la houlette du premier Maître d'armes, le judicieux capitaine Kohler, Martin comprend peu à peu les règles qui régissent l'école avant de devenir l'assistant de l'officier en tant qu'instructeur de boxe, puis maitre-nageur! Ne rempilant dans un premier temps que dans l'espoir de séduire la ravissante compatriote cuisinière au service du capitaine, il finit par prendre très à cœur les rôles que celui-ci lui assigne bien qu'étant a priori le moins bien placé pour les assumer. Reprenant ainsi la relève dans l'éducation des jeunes cadets, employant les méthodes de son mentor pour devenir à son tour l'une des figures emblématiques et paternelles de l'établissement...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]