Ce cochon de Morin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Ce cochon de Morin (film, 1932)
Ce cochon de Morin
Publication
Auteur Guy de Maupassant
Langue français
Parution Drapeau : France 21 novembre 1882
dans Gil Blas
Recueil Contes de la bécasse
Nouvelle précédente/suivante
Précédent La Bécasse La Folle Suivant

Ce cochon de Morin est une nouvelle de Guy de Maupassant, publiée en 1882.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce Cochon de Morin est initialement publié dans la revue Gil Blas du 21 novembre 1882, sous le pseudonyme Maufrigneuse, puis dans le recueil Contes de la bécasse[1]. La nouvelle est dédiée à Eugène Oudinot, un verrier[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Cette nouvelle relate l’histoire de Morin, mercier à La Rochelle, arrêté pour « outrage aux bonnes mœurs » car il a embrassé de force une jeune fille dans un train revenant de Paris, Henriette Bonnel. Celle-ci, qui s’était débattue contre Morin, cède aux charmes de Labarbe, venu plaider la cause de son ami le mercier.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Ce conte doux-amer a été porté trois fois au cinéma et une fois à la télévision.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Volume Maupassant, contes et nouvelles, page 1488, Bibliothèque de la Pléiade

Éditions[modifier | modifier le code]