Cavalier professionnel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cavalier.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jockey (homonymie).
Jockey lors d'une course de chevaux.

Cavalier professionnel ou d'une manière désuète garçon d'écurie est un métier équestre.

Métiers[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs variantes dans le métier de cavalier professionnel :

Certaines professions s'exercent à cheval mais le caractère équestre est considéré comme secondaire : policier, garde républicaine ou garde à cheval, etc. Ils ne sont pas considérés comme cavalier professionnel. Il en est de même pour les moniteurs et instructeurs d'équitation qui exercent avant tout un métier d'éducteur sportif ainsi que pour les professionnels du tourisme équestre.

Cavalier de sport équestre[modifier | modifier le code]

En saut d'obstacles, dressage et concours complet, un cavalier professionnel débute souvent comme :

  • cavalier pour un élevage : son rôle est d'éduquer les jeunes chevaux et de les valoriser en concours.
  • cavalier pour un autre cavalier professionnel de plus haut niveau : son rôle peut être de préparer les chevaux restant à l'écurie lorsque son employeur est en concours. Certains cavaliers professionnels, lorsqu'ils ont un piquet de chevaux important et de qualité, peuvent demander à un employé cavalier suffisamment adroit de monter ses chevaux en concours.
  • cavalier pour un marchand de chevaux : son rôle est de plusieurs nature selon l'emploi et les chevaux en transit chez le marchand. Il peut lui être demandé de réeduquer un cheval, d'en valoriser un autre en concours, d'en monter un autre encore devant des clients, etc.

Lorsque le cavalier atteint un niveau équestre et une renommée suffisante pour attirer les propriétaires de bons chevaux, il peut s'installer à son compte. Afin de s'assurer une rémunération plus régulière et moins dépendante de la qualité des chevaux dans l'écurie et des résultats en concours, les cavaliers indépendants se diversifient en général dans la formation de cavaliers, l'élevage de chevaux, la gestion d'écurie de propriétaires, la vente de chevaux.

En France, un cavalier professionnel de sport équestre peut être employé à l'école nationale d'équitation. Son rôle est de former un piquet de chevaux pour les concours, former des chevaux d'instruction, former des cavaliers et des instructeurs, faire de la recherche dans l'art équestre de sa spécialité.

Jockey[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Le jockey est un cavalier qui monte les chevaux de course. Il débute comme apprenti au sein d'une écurie chez un entraîneur précis. S'il atteint une renommée suffisante grâce à ses succès, il pourra travailler pour plusieurs entraîneurs et propriétaires. Un jockey de renom peut être appelé spécifiquement pour monter un cheval dans une course donnée.

Les jockeys ont la plupart du temps, une spécificité en course de plat, mais certains peuvent faire carrière dans plusieurs disciplines du sport hippique. Les disciplines sont le plat, l'obstacle et le trot monté. Le métier de jockey et très dur seul 5 % des lads sont pris.

En France, pour être jockey il faut être titulaire d'une licence de course et de son capa lad-jockey. On peut l'obtenir dans une école AFASEC ou MFR.

Le physique est une qualité nécessaire pour être un bon jockey. Comme les boxeurs, la prise de poids n'est pas conseillée. En moyenne, le poids d'un jockey va osciller entre 46 et 54 kg. Ceci explique un début de féminisation du métier. Les petits gabarits sont un réel atout mais encore peu présents. La première à avoir gagné un tiercé s'appelait Darie Boutboul en avril 1984.

Driver[modifier | modifier le code]

Le driver mène les chevaux de course de trot attelé. Il s'agit d'une profession qui s'exerce rarement seule mais souvent en doublon avec la profession d'entraîneur.

Cavalier de spectacles[modifier | modifier le code]

Le cavalier de spectacle gagne sa vie en produisant ses chevaux en public (Par exemple Frédéric Pignon, Jean-François Pignon, Lorenzo, Les Hasta Luego, Bartabas ). Sont aussi assimilés à cette discipline les cavaliers de cirque comme Alexis Grüss et les cascadeurs comme Mario Luraschi.

Formation[modifier | modifier le code]

Chaque filière possède ses filières de formation. En spectacle équestre, la plus connue est l'Académie du Spectacle Equestre de Bartabas à Versailles.

Beaucoup de jockeys sont formés à l'Association de formation et d'action sociale des écuries de courses (AFASEC), d'où est sorti Christophe Soumillon, deux fois lauréat de la cravache d'or.

Voir aussi[modifier | modifier le code]