Caucus noir du Congrès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Caucus noir du Congrès (Congressional Black Caucus) est l'un des caucus du Congrès des États-Unis, représentant les élus Afro-américains du Congrès. Ses membres sont exclusivement afro-américains (ou un de leur parents afro-américain). Le caucus est présidé dans le 113e congrès par la représentante de l'Ohio Marcia Fudge.

Bien qu'officiellement non partisan, le caucus noir est considéré comme proche du Parti démocrate et tend à être un des lobbies de la galaxie démocrate. Seul quatre noirs républicains ont été élus au Congrès depuis la création du Caucus : le sénateur Edward Brooke du Massachusetts, le représentant Gary Franks du Connecticut, le délégué Melvin H. Evans des îles Vierges américaines et le représentant J. C. Watts de l'Oklahoma, qui devint le premier noir membre du Congrès à ne pas rejoindre le Caucus noir à cause des liens et buts trop proches du Parti démocrate.

Le Caucus a grandi sensiblement à fur et à mesure que des élus noirs arrivaient au Congrès. En 1969, le Caucus avait neuf membres, en 2008, ils étaient 43, dont deux qui sont membres non votants de la Chambre, représentant le District de Columbia et les îles Vierges américaines.

Membres du Sénat[modifier | modifier le code]

Avant sa démission le 16 novembre après son élection à la présidence, Barack Obama était le seul élu noir du Sénat (les sénateurs sont élus sur l'ensemble d'un État, les représentants sur des circonscriptions plus petites et très souvent plus socialement et ethniquement homogènes). En janvier 2008, de manière unanime, le caucus noir demanda la validation de la nomination pourtant très controversée de Roland Burris comme sénateur de l'Illinois par le gouverneur de l'Illinois Rod Blagojevich en remplacement de Barack Obama (Rod Blagojevich était accusé d'avoir essayé de monnayer cette nomination). Les élus démocrates du Sénat avaient unanimement refusé cette nomination.

Source[modifier | modifier le code]