Catholicisme en Finlande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le catholicisme est une confession présente en Finlande depuis le XIe siècle. Il a connu une éclipse presque totale liée à la Réforme et compte un peu plus de 10 000 fidèles depuis 2009. L'Église catholique en Finlande est la partie de l'Église catholique qui est présente en Finlande, sous l'autorité apostolique du pape. Elle ne compte qu'un diocèse.

L'église de la paroisse de la sainte famille de Nazareth, quartier de Koskela à Oulu.


Contexte et vie de l'Église[modifier | modifier le code]

La Finlande a le plus bas taux de catholiques en Europe. Le nombre de catholiques enregistrés officiellement croît rapidement[1], avec environ 11 345 membres fin 2010[2] dont 41,6 % sont de langue finnoise[2], 5,8 % de langue suédoise[2]. La majorité est formée d'immigrants, pour la plupart polonais. Environ la moitié des prêtres sont polonais. En 2007, il y a deux prêtres nés en Finlande et seul l'un d'entre eux exerce en Finlande. L'évêque Monseigneur Teemu Sippo, nommé le 16 juin 2009, est le premier finlandais à servir comme évêque catholique depuis plus de 500 ans. À cause du petit nombre de catholiques en Finlande, l'ensemble du pays forme un seul diocèse, le diocèse catholique d'Helsinki, placé sous l'autorité directe du Saint-Siège.

Lieux de culte catholiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « nombre de catholiques en Finlande de 1960 à 2009 », église catholique de Finlande (consulté le 10 mars 2012)
  2. a, b et c (fi) « Helsingin hiippakunta tänään », église catholique de Finlande (consulté le 10 mars 2012)