catholic-hierarchy.org

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Logo de Catholic-hierarchy.org

URL catholic-hierarchy.org
Description Site d'information et d'histoire de la hiérarchie de l'église catholique
Publicité oui
Langue(s) Anglais
Siège social Kansas City, KA[1]
Drapeau des États-Unis États-Unis
Propriétaire David M. Cheney[1]
Rédacteur en chef David M. Cheney[1]
Lancement 30 janvier 2003[2]
État actuel En ligne

Catholic-hierarchy.org est un site internet présentant les diocèses de l'Église catholique romaine et des Églises orientales rattachées, ainsi que les différents évêques, vicaires apostoliques et patriarches qui s'y sont succédé.

Contenu[modifier | modifier le code]

Les diocèses catholiques et leurs évêques, des diverses parties du monde et des différentes époques, semblent tous présentés sur les pages de ce site.

Le site s'appuie sur une base de données contenant les informations géographiques, organisationnelles et hiérarchiques de tous les diocèses catholiques dans le monde, y compris les Églises catholiques orientales en pleine communion avec le Saint-Siège, comme l'Église maronite et l'Église catholique syro-malabare.

Chaque « ordinaire », évêque, patriarche ou vicaire apostolique est présenté avec ses dates d'ordination, de consécration, et ses affectations successives.

Historique, statut[modifier | modifier le code]

Un habitant du Texas, David M. Cheney, commence en 1997 à rassembler et à publier des informations sur les diocèses de l'État où il vit alors. En 1998, il déménage dans le Missouri et ajoute les informations de cet État à sa base de données. En 1999, il publie une version du site recensant les informations de tous les diocèses des États-Unis[3]. Au départ, cette collecte d'informations correspondait à une simple curiosité personnelle de la part de son auteur[4].

En 2002, ayant déménagé à Kansas City, David M. Cheney inaugure le site catholic-hierarchy le 30 janvier 2003, comprenant une base de données mondiale. Il ne dépend pas de l'Église catholique et n'est pas officiellement approuvé par elle. À l'été 2008, le site a franchi le seuil des dix millions de visites depuis son ouverture[3]. En 2011, le site reçoit environ 6 500 visiteurs quotidiens, de 204 pays du monde[4].

Selon La Croix, le site est devenu une « référence mondiale » dans son domaine[3].

Sources[modifier | modifier le code]

Les sources d'information sont les publications du Saint Siège : l'Annuario Pontificio, les Acta Apostolicae Sedis et les Acta Sanctae Sedis. Les études historiques de divers auteurs allant d'Andrade à Zúñíga ont également été exploitées. Le Vatican Information Service, remplacé par News.va, fournit les informations sur les nominations successives.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Site de l'éditeur
  2. Page d'informations sur le site statmyweb.com.
  3. a, b et c Nicolas Senèze, « David Cheney, l'homme qui recense les évêques », La Croix,‎ 24 novembre 2008 (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  4. a et b (en) Kathleen Naab, « Hobby Turned Service to the Church », EWTN,‎ 29 mars 2011 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]