Catherine de Valois (1401-1437)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Catherine de Valois et Catherine de France.
Catherine de Valois

Catherine de Valois ou de France ([1][1]), est la reine consort du roi d'Angleterre Henri V, et la fille du roi Charles VI de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à l'Hôtel Saint-Pol à Paris, elle est la plus jeune fille du roi Charles VI de France et d'Isabeau de Bavière[1].

En 1419 à Hardricourt, a lieu une entrevue entre des émissaires français et le roi Henri V d'Angleterre, qui demandait la main de la jeune Catherine, avec en dot l'Aquitaine et la Normandie.

Le 2 juin 1420, dans l'église Saint-Jean de Troyes, elle épouse Henri V, roi d'Angleterre, en exécution du traité de Troyes[1]. Ils eurent un seul enfant, le futur roi d'Angleterre Henri VI (1421-1471)[1].

Mariage d'Henri V d'Angleterre et de Catherine de Valois

Elle devint veuve en 1422, et épousa secrètement, entre 1428 et 1432[1], Owen Tudor (vers 1400-1461), un gentilhomme gallois. Ce mariage ne fut révélé qu'après la mort de Catherine, même s'il était connu à la cour d'Angleterre avant mai 1432[1].

Catherine de Valois meurt à Londres le alors qu'elle s'était retirée à l'abbaye de Bermondsey[1]. Pour l'historien britannique Michael Jones, elle était soit affaiblie par ses grossesses successives, soit atteinte de la fragilité congénitale qui frappait de nombreux Valois[1].

Henri VI d'Angleterre, filsde Catherine de Valois

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

De sa première union avec le roi Henri V d'Angleterre, elle n'a qu'un enfant :

De sa deuxième union avec Owen Tudor, seigneur gallois, elle a aumoins trois enfants :

Il existe un doute sur l'existence d'un autre enfant. Pour l'historien britannique Ralph A. Griffiths, ils auraient un troisième fils prénommé Owen (parfois Edward), qui serait mort moine bénédictin à l'abbaye de Westminster[2]. Pour son confrère Michael Jones, cette tradition semble être une invention tardive[1].

Frères et soeurs[modifier | modifier le code]

Catherine est la soeur aînée du roi de France Charles VII de France. Ses soeurs ont également fait de beaux mariages. Isabelle de Valois a épousé le roi d'Angleterre Richard II, Michelle de Valois s'est mariée à Philippe III de Bourgogne et Jeanne de Valois a épousé le duc Jean V de Bretagne.

Famille[modifier | modifier le code]

Ascendance:

La mère de Catherine est Isabeau de Bavière, princesse allemande qui était elle même la fille Étienne III de Bavière et de Taddea Visconti, noble italienne. Le père de Catherine est le roi de France Charles VI, dit ‹‹le roi fou››. Pour beaucoup d'historiens, la folie du roi était due à la consanguinité entre ses parents, Charles V de France et Jeanne de Bourbon (1338-1378).

Charles VI de France, père de Catherine

Descendance:

Par son petit-fils Henri VII d'Angleterre, Catherine de Valois est l'ancêtre directe des membres de la dynastie Tudor. Elle est également la grand-mère d' Édouard de Westminster, prince de Galles et premier époux d'Anne Neville.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Michael Jones, « Catherine (1401–1437) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2008.
  2. a et b R. A. Griffiths, « Tudor, Owen (c.1400–1461) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2008.