Catherine de Valois (1401-1437)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Catherine de Valois et Catherine de France.
Catherine de Valois

Catherine de Valois ou de France ([1][1]), est la reine consort du roi d'Angleterre Henri V, et la fille du roi Charles VI de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à l'Hôtel Saint-Pol à Paris, elle est la plus jeune fille du roi Charles VI de France et d'Isabeau de Bavière[1].

En 1419 à Hardricourt, a lieu une entrevue entre des émissaires français et le roi Henri V d'Angleterre, qui demandait la main de la jeune Catherine, avec en dot l'Aquitaine et la Normandie.

Le 2 juin 1420, dans l'église Saint-Jean de Troyes, elle épouse Henri V, roi d'Angleterre, en exécution du traité de Troyes[1]. Ils eurent un seul enfant, le futur roi d'Angleterre Henri VI (1421-1471)[1].

Mariage d'Henri V d'Angleterre et de Catherine de Valois

Elle devint veuve en 1422, et épousa secrètement, entre 1428 et 1432[1], Owen Tudor (vers 1400-1461), un gentilhomme gallois. Ce mariage ne fut révélé qu'après la mort de Catherine, même s'il était connu à la cour d'Angleterre avant mai 1432[1].

Catherine de Valois meurt à Londres le alors qu'elle s'était retirée à l'abbaye de Bermondsey[1]. Pour l'historien britannique Michael Jones, elle était soit affaiblie par ses grossesses successives, soit atteinte de la fragilité congénitale qui frappait de nombreux Valois[1].

Henri VI d'Angleterre, fils de Catherine de Valois

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

De sa première union avec le roi Henri V d'Angleterre, elle n'a qu'un enfant :

De sa deuxième union avec Owen Tudor, seigneur gallois, elle a aumoins trois enfants :

Il existe un doute sur l'existence d'un autre enfant. Pour l'historien britannique Ralph A. Griffiths, ils auraient un troisième fils prénommé Owen (parfois Edward), qui serait mort moine bénédictin à l'abbaye de Westminster[2]. Pour son confrère Michael Jones, cette tradition semble être une invention tardive[1].

Frères et sœurs[modifier | modifier le code]

Catherine est la sœur aînée du roi de France Charles VII. Ses sœurs ont également fait de beaux mariages. Isabelle de Valois a épousé le roi d'Angleterre Richard II, Michelle de Valois s'est mariée à Philippe III de Bourgogne et Jeanne de Valois a épousé le duc Jean V de Bretagne.

Famille[modifier | modifier le code]

Ascendance[modifier | modifier le code]

Charles VI de France, père de Catherine

La mère de Catherine est Isabeau de Bavière, était elle-même la fille Étienne III de Bavière et de Taddea Visconti. Le père de Catherine est le roi de France Charles VI, dit « le roi fou ». Pour beaucoup d'historiens, la folie du roi était due à la consanguinité entre ses parents, Charles V de France et Jeanne de Bourbon.

Descendance[modifier | modifier le code]

Par son petit-fils Henri VII d'Angleterre, Catherine de Valois est l'ancêtre directe des membres de la maison Tudor. Elle est également la grand-mère d'Édouard de Westminster, prince de Galles et premier époux d'Anne Neville.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Michael Jones, « Catherine (1401–1437) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2008.
  2. a et b R. A. Griffiths, « Tudor, Owen (c.1400–1461) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, janvier 2008.