Catherine Naglestad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Catherine Naglestad est une artiste lyrique soprano américaine.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Catherine Naglestad est née à San Jose[1] en Californie en 1965[2] dans une famille d'origine scandinave. Après avoir été diplômée (Bachelor of Music ) du conservatoire de San Francisco (États-Unis), elle poursuit sa formation en Europe (Rome et Milan) et à New York. Elle est, entre autres, renommée pour son interprétation du rôle titre dans Norma de Bellini, rôle qu'elle a chanté sur de nombreuses scènes dans le monde. Elle est mariée au baryton allemand Michael Ebbecke qu'elle a rencontré sur Pagliacci[2] (Paillasse), l'opéra de Ruggero Leoncavallo.

Alors qu'elle n'a pas fini ses études musicales, Catherine Naglestad chante dans le chœur de Carmen. Le ténor Plácido Domingo qui interprète Don José, la remarque et lui conseille de devenir soliste[3]. Il lui facilite le passage d'auditions, notamment en Allemagne.

En septembre 2006, elle a chanté Salomé à l'opéra Bastille à Paris. En juillet 2010, durant les chorégies d'Orange, elle interprète le rôle titre dans Tosca de Giacomo Puccini aux côtés du ténor Roberto Alagna. Elle a été choisie pour ce rôle par la metteuse en scène Nadine Duffaut qui l'avait remarquée alors qu'elle chantait Manon Lescaut à Marseille[4].

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Staatsopernchor and Staatsorchester Stuttgart (Chœur et Orchestre d’État de Stuttgart) - Chef d'orchestre : Alan Hacker - Mise en scène : Jossi Wieler, Sergio Morabito
Avec Alice Coote, Helen Schneidermann, Heinz Gerger, Michael Ebbecke
Arthaus Musik, 1999 - Durée : 159 minutes - ASIN : B00005YTLG
Staatsopernchor and Staatsorchester Stuttgart (Chœur et Orchestre d’État de Stuttgart) - Chef d'orchestre : Lothar Zagrosek - Mise en scène : Hans Neuenfels
Avec Kate Ladner, Matthias Klink, Heinz Göhrig, Roland Bracht
Arthaus Musik, 2001 - ASIN : B00005MKOX
Nota : DVD Région 1 (USA et Canada)
Chœurs et Orchestre de l’Opéra de Paris - Chef d'orchestre : Sylvain Cambreling - Mise en scène : Ursel et Karl-Ernst Herrmann
Avec Susan Graham, Hannah Esther Minutillo, Ekaterina Syurina, Christophe Prégardien, Roland Bracht
Opus Arte, 2005 - Durée : 212 minutes
Staatsoper Stuttgart (Orchestre d’État de Stuttgart) - Chef d'orchestre : Constantinos Carydis - Mise en scène : Jossi Wieler, Sergio Morabito
Arthaus Musik, (2006) - Durée : 165 minutes - ASIN : B000L42J3G
Netherlands Philharmonic Orchestra (en) - Chef d'orchestre : Hartmut Haenchen (en) - Mise en scène : Martin Kušej
Avec Juha Uusitalo, Robert Lloyd, Marco Jentzsch, Marina Prudenskaja, Oliver Ringelhahn
Opus Arte, 2010 - Durée : 167 minutes - ASIN : B004Q2TWKM

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Mehdi Mahdavi, Catherine Naglestad, soprano phénomène, 18/09/2006, entretien sur le site Altamusica.com consultable en ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Interview de Catherine Naglestad par Ruth C. Jacobs sur le site operajaponica.org
  2. a et b Jesse Hamlin, Soprano makes good in Europe, returns a star, article et interview de Catherine Neglestad pour le Chronicle Staff Writer, 18/11/2002, lire en ligne
  3. Jérémie Leroy-Ringuet, Interview de Catherine Naglestad pour le site ODB Opéra, 5 octobre 2006, lire en ligne
  4. Interview de Nadine Duffaut pour La newsletter des Chorégies, lire en ligne