Catherine Castel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Catherine Castel (réalisatrice).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castel.

Catherine Castel

alt=Description de l'image Silhouette-personne.svg.
Surnom Cathy Tricot
Naissance 5 février 1948 (66 ans)
Villejuif, Val-de-Marne
Nationalité France Française
Profession Actrice, Maquilleuse, Coiffeuse
Films notables La Vampire nue
Lèvres de sang
Les Weekends d'un couple pervers
La Romancière lubrique

Catherine Castel, née le 5 février 1948 à Villejuif dans le Val-de-Marne, est une actrice française[1]. Elle est la sœur jumelle de Marie-Pierre Castel et a surtout tourné sous la direction du réalisateur Jean Rollin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Catherine et Marie-Pierre Castel travaillent dans la coiffure et rêvent de cinéma quand un assistant de Jean Rollin les présente au cinéaste[2]. Leur gémellité et leur candeur séduisent le réalisateur[2] qui trouve en elles l'incarnation des deux jeunes filles vampires, personnages récurrents de son œuvre cinématographique et littéraire[3].

Catherine Castel apparaît aux côtés de sa sœur jumelle Marie-Pierre Castel dans La Vampire nue (1969) et dans Lèvres de sang (1975). Enceinte au moment du tournage, elle laisse à Marie-Pierre l'opportunité de tenir le rôle principal de Requiem pour un vampire[2]. Elle utilise parfois le pseudonyme de Cathy Tricot ou Catherine Tricot. En dehors des films tournés sous la direction de Jean Rollin, on peut citer une participation, en 1977, au film de Francis Girod René la Canne aux côtés de Gérard Depardieu et Sylvia Kristel[1].

Entre 1975 et 1978 elle fait carrière dans le cinéma pornographique et tourne dans une quinzaine de films X[4]. On la voit à cinq reprises partager l'écran avec sa sœur dans des scènes qui exploitent la gémellité des « deux petits elfes pervers »[5]. Elle travaille également comme maquilleuse sur quelques films de Jean Rollin.

Après plus de vingt ans passées loin des caméras elle revient en 1999 pour témoigner dans le premier épisode de la série documentaire Eurotika! consacré à Jean Rollin et fait, en 2002, une apparition dans La Fiancée de Dracula.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films « classiques »[modifier | modifier le code]

Films « classés X »[modifier | modifier le code]

Images d'archives[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Eurotika ! : Vampires and Virgins: The Films of Jean Rollin, épisode de la série documentaire d'Andy Stark et Pete Tombs : elle-même (témoignage et images d'archives)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Catherine Castel sur l’Internet Movie Database
  2. a, b et c Cf. Interview de Jean Rollin pour shockingimages.com
  3. Jean Rollin dans Eurotika ! : Vampires and Virgins: The Films of Jean Rollin
  4. Catherine Castel sur IMDb.
  5. Selon le mot d'Edgard Baltzer, Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques en 16 et 35 mm, p. 808
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l avec Marie-Pierre Castel. Cf. Catherine Castel sur IMDb.
  7. a, b et c Aussi créditée comme maquilleuse Cf. IMDb
  8. Catherine Castel sur European Girls Adult Film Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire des films français pornographiques et érotiques en 16 et 35 mm, Serious Publishing, 2011, sous la direction de Christophe Bier.
  • Norbert Moutier, Les Actrices de Jean Rollin, Paris, Monster Bis, 2010