Catherine Bouroche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Catherine Bouroche

Description de cette image, également commentée ci-après

Bouroche dans son atelier - 2007

Naissance 1942
Nationalité Française
Profession Sculpteur
Formation

Catherine Bouroche, née en 1942 à Casteljaloux dans le Lot-et-Garonne, est un sculpteur français.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Bouroche a vraiment trouvé sa voie, avec le travail sur la dualité des rapports entre formes géométriques et formes organiques. Les idées force sont la contrainte, l’enfermement, la libération, le jeu. Peu à peu les formes organiques des débuts ont changé. La rencontre avec plexiglas au milieu des années 1990, a suscité l’apparition des nuages, formes organiques éthérées et ludiques. Plus que des nuages, ce sont aussi des formes anthropomorphes (études sur l’anatomie des nuages). L’humour a sa place dans la subtilité de la démarche avec des nuages qui se jouent des structures contraignantes pour s'en libérer. Toutes ces formes sont abordées dans leur rapport avec l’espace (terre, ciel, mer) et l’architecture (portes, fenêtres, lucarnes). Le travail de Bouroche, toujours tiré dans sa phase initiale, de l'argile malléable, s’exprime au final dans des matériaux et des formats très variés. De la petite pièce en terre cuite de moins de 20 cm de hauteur à l’œuvre monumentale de plusieurs mètres, du bronze à la résine polyester, en passant par la terre cuite engobée et le plexiglas. Il se décline aussi sous forme de dessins, prolongement très fidèle des créations en trois dimensions.

Commandes publiques et privées[modifier | modifier le code]

  • 2008 - Goven (Ille et Vilaine) Deux « portes » monumentales pour la ZAC[1]
  • 1975/1977 – Commandes d’œuvres monumentales par l’État dans le cadre du 1 % pour des établissements scolaires :

Achat par l'État[modifier | modifier le code]

Principales expositions personnelles récentes[modifier | modifier le code]

2003, Bouroche à Mac 2000
  • 2011 - Galerie Toutes latitudes, Vincennes. (Catalogue)
  • 2006 - Galerie Toutes latitudes, Vincennes.
  • 2003 - MAC 2000, Paris.
  • 1999 - OPAC de Reims.
  • 1998 - Galerie Delfi Form, Zwolle (Pays-Bas).
  • 1997 - Galerie S 21, Paris.
  • 1996 - Galerie Babel, Landsmeer-Amsterdam.

Principales expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2009 – 2e Biennale de la sculpture à Yerres (Essonne) [3]
  • 2009 - Le Salon des lauréats à Viroflay (Yvelines) [4]
  • 2007 - Octobre à Gagny avec la Peau de l’ours, Gagny (Seine-Saint-Denis)
  • 2006 - Les cinq ans de la Galerie Toutes latitudes à Vincennes (Val de Marne)
  • 2002 - « Le printemps de la sculpture », Chantilly (Oise).
  • 2001 - « Quatre artistes français à Tempelhof », Berlin.
  • 1994 - Exposition internationale de sculpture, Plumelec (Morbihan).
  • 1994 - Musée Nicolas Poussin, Les Andelys (Eure).
  • 1992 - Galerie Gérard Laubie, Paris.
  • 1985 - Fondation Gulbenkian, Lisbonne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2011 - Lydia Harambourg, préface de catalogue
  • 2009 - Lydia Harambourg, page de catalogue : 2e Biennale de sculpture à Yerres. [5]
  • 1998 - Bernard Noël, préface de catalogue : Le vif et le discret. [6]
  • 1998 - Catherine Valabrègue, Guide des ateliers d’artistes à Paris, Paris, Alternatives. [7]
  • 1993 - Mona Thomas, Catherine Bouroche, Les Lettres françaises. [8]
  • 1993 - Les Composites dans l’art, Catherine Bouroche, Paris, CPC.
  • 1987 - Yvonne Brunhammer, préface de catalogue. [9]

Critiques[modifier | modifier le code]

2011 - La Gazette de Drouot N° 34 - Une histoire de nuages - Le magazine des expositions.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]