Cathédrale de la Trinité (Saint-Pétersbourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale de la Sainte-Trinité.
Page d'aide sur l'homonymie Cette cathédrale ne doit pas être confondue avec une autre cathédrale de Saint-Pétersbourg.
Cathédrale de la Trinité
de Saint-Pétersbourg
Image illustrative de l'article Cathédrale de la Trinité (Saint-Pétersbourg)
Présentation
Nom local Троицкий собор
Culte Église orthodoxe russe
Type Cathédrale
Début de la construction 1828
Fin des travaux 1835
Architecte Vassili Stassov
Style dominant Style Empire
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Commune Saint-Pétersbourg
Coordonnées 59° 54′ 58″ N 30° 18′ 21″ E / 59.916111, 30.30583359° 54′ 58″ Nord 30° 18′ 21″ Est / 59.916111, 30.305833  

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pétersbourg

(Voir situation sur carte : Saint-Pétersbourg)
Cathédrale de la Trinité de Saint-Pétersbourg

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pétersbourg (centre-ville)

(Voir situation sur carte : Saint-Pétersbourg (centre-ville))
Cathédrale de la Trinité de Saint-Pétersbourg

La cathédrale de la Trinité de Saint-Pétersbourg (russe|Троицкий собор, Troitsky sobor), en Russie, est une cathédrale de style Empire construite entre 1828 et 1835 par l'architecte Vassili Stassov. Elle est située au sud de l'Amirauté sur la perspective Izmailovski non loin de la station de métro Institut Technologique.

Historique[modifier | modifier le code]

Du temps des tsars chaque régiment de la garde impériale disposait de sa propre église ou cathédrale (nom donné dans l'orthodoxie aux collégiales). La cathédrale de la Trinité était celle du régiment impérial Izmailovski, l'un des plus anciens régiments de l'armée russe.

La cathédrale peut recevoir 3 000 personnes. Elle a été récemment restaurée après avoir été laissée à l'abandon sous le régime soviétique. Une colonne située devant la façade nord de la cathédrale commémore la victoire remportée au cours de la guerre russo-turque de 1877-1878.

La cathédrale a été victime d'un incendie accidentel en 2006 qui a détruit le dôme principal. La reconstruction s'est achevée depuis.