Cathédrale de la Nativité (Souzdal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale de la Nativité
Image illustrative de l'article Cathédrale de la Nativité (Souzdal)
Présentation
Nom local Рождественский собор (Суздаль)
Culte Orthodoxe
Début de la construction 1222
Fin des travaux 1225
Protection  Patrimoine mondial (1992)
Géographie
Pays Drapeau de la Russie Russie
Commune Souzdal
Coordonnées 56° 25′ 00″ N 40° 26′ 33″ E / 56.41667, 40.442556° 25′ 00″ Nord 40° 26′ 33″ Est / 56.41667, 40.4425  

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Cathédrale de la Nativité

La cathédrale de la Nativité — dont le nom complet est : "Cathédrale de la Nativité de la Vierge-Marie, Mère de Dieu" - église orthodoxe de l'éparchie de Vladimir et Souzdal, située dans l'espace du Kremlin de Souzdal est un des monuments les plus intéressant de l'ancienne architecture en Russie. Actuellement la cathédrale de la Nativité est un édifice religieux ou l'on célèbre des offices, mais fait également partie du musée-réserve naturelle de Vladimir-Souzdal.

Elle se trouve dans l'enceinte du Kremlin de Souzdal et est classée dans la liste du patrimoine de l'humanité de l'UNESCO.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première construction de la cathédrale date du XIe siècle, de l'époque du Prince Vladimir II Monomaque. Avec la Cathédrale Saint-Georges, Iouriev-Polski ce sont les deux derniers édifices de la région de Souzdal construits la veille des invasions tatares en 1222. En 1222, à la demande de Iouri II Vladimirski, le bâtiment étant délabré, fut détruit et à sa place fut construit un nouveau en pierre blanche à chaux. Il subsista jusqu'au XVIe siècle.

En 1528 les murs de pierre blanche furent démontés jusqu'à la ceinture des arcatures garnies de masques de femmes, et remplacés par des murs de briques. C'est un édifice à trois coupoles auxquelles on a ajouté deux coupoles annexes. Au XVIIe siècle, l'intérieur fut décoré de peintures. Finalement l'église est arrivée jusqu'à nos jours, mais après de multiples modifications. À l'intérieur, sont conservées des peintures murales du XIIIe au XVIIe siècle.

La Cathédrale de la Nativité de la Vierge-Marie était d'abord une église pour les habitants de la ville et pas seulement une église de la famille princière. Elle se trouve au centre d'un anneau de remparts du Kremlin de Souzdal, dans un méandre de la rivière Kamenka, (affluent de la Nerl). Durant son histoire, la cathédrale brûla plusieurs fois. Le Prince Iouri Dolgorouki, des princes de la Famille Chouiski et d'autres encore y ont leur sépulture.

Statut actuel[modifier | modifier le code]

La Cathédrale est classée dans la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, sous la dénomination monuments de Vladimir et de Souzdal.

Les premiers offices religieux solennels, depuis la fin de la période soviétique, eurent lieu en 1991. Actuellement, l'édifice est géré en même temps par le Patriarcat de Moscou et de toute la Russie et le Musée d'histoire d'art et d'architecture de Vladimir-Souzdal (ru). Un accord fut signé en 1992 pour l'utilisation commune de la Cathédrale. Depuis lors, se déroulent régulièrement dans la cathédrale des offices religieux. Quand ce n'est pas le cas, les lieux sont utilisés comme musée.

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Белокаменная резьба древнего Суздаля: Рождественский собор: XIII век la sculpture en pierre blanche du Vieux-Souzdal : Cathédrale de la Nativité) Вагнер Г. К.ответственный = Фотограф А. А. Александров. Институт археологии АН СССР - издательство = Искусство год = 1975 -страниц = 184, [12]-серия Памятники древнего искусства

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]