Cathédrale de l'Incarnation (Malaga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale de l'Incarnation.
Cathédrale de l'Incarnation
Image illustrative de l'article Cathédrale de l'Incarnation (Malaga)
La cathédrale de l'Incarnation.
Présentation
Nom local Catedral de la Encarnación
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattachement Diocèse de Malaga (siège)
Début de la construction 1528
Fin des travaux 1782
Style dominant Renaissance
Baroque
Protection Classée BIC (1931)
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Province de Malaga Province de Malaga
Commune Malaga
Coordonnées 36° 43′ 12″ N 4° 25′ 12″ O / 36.720042, -4.4201236° 43′ 12″ Nord 4° 25′ 12″ Ouest / 36.720042, -4.42012  

Géolocalisation sur la carte : Andalousie

(Voir situation sur carte : Andalousie)
Cathédrale de l'Incarnation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Cathédrale de l'Incarnation

La cathédrale de l'Incarnation, à Malaga, est un des monuments majeurs de la Renaissance en Andalousie. Elle se situe à l'intérieur des anciennes fortifications andalusis et forme un grand ensemble architectural avec l'Alcazaba de Malaga et le château du Gibralfaro. Elle fut construite entre 1528 et 1782 selon les plans de Diego de Siloé.

Description[modifier | modifier le code]

L'intérieur est de style Renaissance. L'édifice est de forme rectangulaire et comporte trois nefs, d'égale hauteur, la nef centrale étant plus large que les collatérales. La clôture du chœur est une œuvre d'art.

La façade, dissymétrique dans sa partie supérieure car seule la tour nord est achevée, est de style Renaissance. Elle comporte deux niveaux. Le niveau inférieur est rythmé par trois arcatures percées de portails et séparées par des colonnes de marbre. Au-dessus des portails se trouvent des médaillons; ceux des ports latérales représentent les saints patrons de Malaga, Saint Cyriaque et Sainte Paule; le médaillon central est décoré d'une scène biblique.

La tour sud est restée inachevée, d'où l'aspect déséquilibré de la façade. Les habitants de Malaga appellent la cathédrale « La Manquita » (la manchotte). Il y a actuellement débat pour savoir si le monument ne devrait pas être terminé selon le projet initial, ou laissé dans l'état.

Protection[modifier | modifier le code]

La cathédrale fait l’objet d’un classement en Espagne au titre de bien d'intérêt culturel depuis le 3 juin 1931[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base BIC du ministère espagnol de la Culture sous le nom Iglesia Catedral de la Encarnación et le n° de référence RI-51-0000728.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]