Cathédrale de Winchester

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cathédrale de Winchester
Image illustrative de l'article Cathédrale de Winchester
Présentation
Nom local Winchester cathedral
Culte Église d'Angleterre
Type Cathédrale
Rattachement Diocèse de Winchester
Province de Cantorbéry
Début de la construction 1079
Fin des travaux XVIe siècle
Style dominant Normand, Gothique
Site web www.winchester-cathedral.org.uk
Géographie
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Hampshire
Commune Winchester
Coordonnées 51° 03′ 38″ N 1° 18′ 47″ O / 51.060556, -1.31305651° 03′ 38″ Nord 1° 18′ 47″ Ouest / 51.060556, -1.313056  

Géolocalisation sur la carte : Hampshire

(Voir situation sur carte : Hampshire)
Cathédrale de Winchester

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Cathédrale de Winchester

La Cathédrale de Winchester située à Winchester dans le Hampshire est une des plus grandes et célèbres cathédrales d'Angleterre, avec la plus longue nef et la plus grande longueur hors-tout de toutes les cathédrales d'architecture gothique d'Europe[1]. Elle est dédiée à la Sainte-Trinité, saint Pierre, saint Paul et saint Swithun, ce dernier ayant été évêque de Winchester jusqu'à sa mort en 862. Elle est le siège de l'évêché de Winchester et le centre du diocèse de Winchester. Depuis mars 2006, un droit d'entrée est appliqué aux visiteurs de l'édifice[2].

Cathédrale pré-normande[modifier | modifier le code]

Plan de la cathédrale (1911),
en rouge les parties style Normand.

La première cathédrale est fondée en 642 sur un terrain adjacent immédiatement au nord du site actuel. Ce bâtiment initial est connu sous le nom d'Old Minster (« Vieux Monastère » écrit en anglais peu courant (??)[3]), appartient à un ordre monastique à partir de 971 d'où son nom. Saint Swithun fut inhumé, dans un premier temps, près de la Old Minster avant que ses restes soient transférés dans la nouvelle cathédrale d'architecture normande. Les reliquaires contiendraient les restes des rois anglo-saxons tels Eadwig et son épouse, la reine Ælfgifu, d'abord inhumés dans la Old Minster avant d'être réinhumés dans l'édifice actuel. Old Minster est détruit en 1093.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de la cathédrale actuelle débuta en 1079 sous le premier évêque normand de la ville, Vauquelin, et le 8 avril 1093 pour marquer son achèvement, en présence de presque tous les évêques et abbés d'Angleterre, les moines sont transférés de la cathédrale saxonne, la Old Minster, à la toute nouvelle construction, avec une grande réjouissance et un grand honneur dit-on. Le premier élément construit de l'édifice actuel fut la crypte qui date de cette époque, Guillaume II d'Angleterre y est enterré. La construction de la tour centrale carrée a commencé en 1202 pour remplacer la première qui s'était effondrée, en partie à cause du terrain instable sur lequel la cathédrale est construite. Cette nouvelle tour est indiscutablement de style normande. La construction de la cathédrale continua pendant le XIVe siècle. En 1394, le remodelage de la nef normande selon les plans du maître-maçon William Wynford débuta, et continua durant le XVe siècle et le XVIe siècle, en particulier avec la construction de l'arrière-chœur pour loger les pèlerins venant au sanctuaire de saint Swithun. Après que le roi Henri VIII d'Angleterre s'empara du contrôle de l'Église catholique d'Angleterre et se déclara à la tête de l'Église d'Angleterre, l'ordre de Saint-Benoît et le prieuré de saint Swithun furent dissous (1539), et le cloître ainsi que la salle capitulaire furent démolis, mais la cathédrale continua d'exister.

Un travail de restauration a été entrepris par T.G. Jackson durant les années 1905 à 1912, la cathédrale menaçait de totalement s'effondrer. Les fondations des murs Est et Sud étaient inondées, elles ont été renforcées par un plongeur, William Walker, qui remplit les fondations avec plus de 25 000 sacs de bloc de béton et 900 000 briques. Il travailla 6 heures par jour de 1906 à 1912 dans le noir total à 6 mètres de profondeur, si bien qu'on lui a attribué le fait d'avoir sauvé la cathédrale de son effondrement. Pour son travail, il a été nommé membre de l'Ordre royal de Victoria.

Événements[modifier | modifier le code]

Des événements importants se sont déroulés dans la cathédrale de Winchester :

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La nef

De nos jours, la cathédrale attire beaucoup de touristes en raison de son association avec Jane Austen, morte dans la ville et inhumée dans l'allée nord de la nef. La plaque commémorative originale du XIXe siècle faisait un tiède éloge de sa capacité d'écriture. Beaucoup plus tard, une plaque plus élogieuse fut placée sur un mur voisin.

Une autre raison de la popularité de la cathédrale est qu'elle fut un lieu de travaux de recherche d'Anthony Trollope, par exemple, pour ses romans sur la vie d'Église au XIXe siècle connue comme les Chroniques de Barsetshire.

En 2005, le bâtiment a aussi servi de lieu de tournage au film Da Vinci Code, le transept nord a été employé pour représenter le Vatican. Après ce tournage, la cathédrale a accueilli des débats et des expositions afin de discréditer le livre.

En outre, la cathédrale de Winchester est probablement la seule cathédrale avoir eu des chansons populaires écrites à son sujet. Winchester Cathedral fut un tube du groupe The New Vaudeville Band qui a atteint le Top 10 au Royaume-Uni et la première position aux États-Unis en 1966. La cathédrale fut également le sujet d'une chanson de Crosby, Stills & Nash, Cathedral, extrait de leur album CSN sorti en 1977. Plus récemment, le groupe de Liverpool, Clinic, a sorti un album intitulé Winchester Cathedral en 2004.

Dans le transept sud, il y a une « chapelle des pêcheurs » où est inhumé Izaak Walton. Walton, mort en 1683, était l'auteur du Parfait Pêcheur à la ligne et un ami de John Donne. Dans le chœur se trouve la cloche du HMS Iron Duke qui était le navire de l'amiral John Jellicoe à la bataille du Jutland en 1916.

La « chapelle Épiphanie » possède une série de vitraux de style Pre-Raphaelite, conçus par Edouard Coley Burne-Jones et réalisés dans les ateliers de William Morris. La décoration de feuillage au-dessus et au-dessous de chaque panneau est sans aucun doute de William Morris et au moins un des personnages a une ressemblance saisissante avec son épouse Jane, qui a fréquemment posé pour Dante Gabriel Rossetti et d'autres membres de la confrérie Pre-Raphaelite.

La crypte, souvent inondée, contient une statue réalisée par Antony Gormley, nommée Sound II, installé en 1986, et un tombeau actuel de saint Swithun.

Une série de neuf icônes a été installée entre 1992 et 1996 sur l'arrière chœur qui, pendant un temps, a protégé les reliques de s saint Swithun détruites en 1538 par Henri VIII. Cette iconostase venant de la tradition orthodoxe russe a été créée par Sergei Fedorov (parfois écrit Fyodorov) et a été consacrée en 1997. Les icônes sont composées des personnages religieux locaux saint Swithun et saint Birinus. En dessous de cet arrière chœur se trouve le trou sacré utilisé une fois par des pèlerins pour se faufiler et se trouver près du sanctuaire curatif de saint Swithun. Le 'lien extérieur' au-dessous relie aux images de chaque icône et à l'arrière chœur.

La cathédrale possède également le seul clocher diatonique de 14 cloches dans le monde, avec une ténor (la cloche la plus lourde) pesant approximativement 1,83 tonne.

Chœurs[modifier | modifier le code]

La cathédrale de Winchester abrite une chorale professionnelle internationalement reconnue, elle intègre 18 choristes masculins et 12 chantres. La chorale se produit dans la cathédrale lors de huit offices chaque semaine, elle fait aussi régulièrement des enregistrements studio, des émissions de radio et de TV, des concerts et des tournées internationales. La chorale est actuellement dirigée par Andrew Lumsden.

La chorale féminine de la cathédrale a été créée en 1998 et effectue une prestation chaque semaine aux côtés des chantres.

Orgue et organistes[modifier | modifier le code]

La cathédrale a probablement été la première église à posséder un orgue de taille raisonnable, les premiers écrits y faisant référence datent de 993/994, ils évoquent la vie de saint Swithun, qui décrit l'orgue imposant sur 2 étages.

L'orgue est situé sur la partie nord du chœur.

Organistes[modifier | modifier le code]

  •  ???? Richard Wynslade
  • 1572 John Langton
  •  ???? John Holmes
  • 1602 John Lante
  • 1615 George Bath
  • 1631 Thomas Holmes
  • 1638 Christopher Gibbons
  • 1661 John Silver
  • 1666 Randolph Jewitt
  • 1675 John Reading
  • 1681 Daniel Rosingrave
  • 1693 Vaughan Richardson
  • 1729 John Bishop
  • 1737 James Kent
  • 1774 Peter Fusse
  • 1802 George William Chard
  • 1849 Samuel Sebastian Wesley
  • 1865 G. B. Arnold
  • 1902 William Prendergast
  • 1933 Harold Rhodes
  • 1949 Alwyn Surplice
  • 1972 Martin Neary
  • 1988 David Hill
  • 2002 Andrew Lumsden

Organistes assistants et Directeurs de musique assistants[modifier | modifier le code]

  • George William Chard 1787 - 1802
  • George Mursell Garrett 1851 - 1854 (puis plus tard organiste de la cathédrale de Madras)
  • William Prendergast (later organist)
  • Alfred Ernest Floyd 1898 - ????
  • Louis H. Torr 1902 - 1904[4]
  • Henry William Radford
  • Henry William Stubbington 1912 - 1921[5] (puis plus tard organiste de l'église de St Martin in the Bull Ring à Birmingham)
  • Horace Hawkins
  • W. Brennand Smith
  • Graham Hedley Matthews 1958 - 1967 (puis plus tard organiste de la cathédrale de Sheffield)
  • Clement McWilliam 1967[6].
  • James Lancelot 1975 - 1985 (puis plus tard organiste et maitre choriste à la Cathedrale de Durham)
  • Timothy Byram-Wigfield 1985 - 1991 (puis plus tard à la Cathédrale épiscopalienne Sainte-Marie à Édimbourg, au Jesus College de Cambridge et à la Chapelle Saint-Georges du Château de Windsor)
  • Stephen Farr 1991 - 1998 (puis plus tard organiste et maitre choriste à la cathédrale de Guildford et au Worcester College à Oxford)
  • Philip Scriven 1999 - 2002 (puis plus tard organiste et maitre choriste à la cathédrale de Lichfield)
  • Sarah Baldock 2002 - 2008 (puis plus tard organiste et maitre choriste à la cathédrale de Chichester)
  • Philip White-Jones (2003 as 2nd assistant) - 2008 (puis après Directeur de musique assistant à la cathédrale de Southwell)
  • Richard McVeigh 2008 - current (Organiste assistant)
  • Simon Bell 2008 - current (Directeur de musique assistant)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alec Clifton-Taylor, The Cathedrals of England (Thames & Hudson, 1969)
  2. Winchester Cathedral, rationale for charging[1]
  3. Traduction de Larousse[2]
  4. Dictionary of organs and organists. Première Edition. 1912. p.340
  5. Who's who in Music. Fourth Edition. 1962. p.204
  6. http://www.independent.co.uk/news/obituaries/clement-mcwilliam-395897.html