Cathédrale anglicane Saint-Patrick d'Armagh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Saint-Patrick.
Cathédrale Saint-Patrick de Armagh
Image illustrative de l'article Cathédrale anglicane Saint-Patrick d'Armagh
Cathédrale anglicane de Armagh
Présentation
Nom local St Patrick's Cathedral, Armagh
Culte Église d’Irlande
Type Cathédrale
Rattachement Archevêché d'Armagh
Fin des travaux 1840
Protection Grade A
Site web www.stpatricks-cathedral.org/
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation constitutive Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord
Comté Comté d’Armagh
Commune Armagh
Coordonnées 54° 20′ 53″ N 6° 39′ 26″ O / 54.347952, -6.657293 ()54° 20′ 53″ Nord 6° 39′ 26″ Ouest / 54.347952, -6.657293 ()  

Géolocalisation sur la carte : Irlande du Nord

(Voir situation sur carte : Irlande du Nord)
Cathédrale Saint-Patrick de Armagh

La cathédrale Saint-Patrick de l’Église d’Irlande de Armagh, en Irlande du Nord, est le siège du diocèse d'Armagh.

Histoire[modifier | modifier le code]

Panneau d’accueil de la cathédrale Saint-Patrick

Les origines de la cathédrale remontent à la construction en 445 d’une église de pierre dédiée à saint Patrick, autour de laquelle une communauté monastique s’est développée. L’église était et est encore le centre de l’Église d’Irlande, cette primauté étant établie grâce à sa détention de reliques romaines (reliques de saint Pierre, saint Paul et plusieurs martyres à Rome) suite à leur vol par saint Sechnall (en), disciple de saint Patrick qui avait dû réaliser un pèlerinage de repentance dans la capitale des Chrétiens[1].

L’église elle-même a été détruite et reconstruite 17 fois. Elle a été substantiellement restaurée entre 1834 et 1840 par l’archevêque Lord John George Beresford et l’architecte Lewis Nockalls Cottingham (en).

Personnes enterrées[modifier | modifier le code]

  • Marcus Gervais Beresford (1801 † 1885), archevêque d’Armagh et primat d’Irlande (ordonné en 1862). Cousin de Lord John Beresford (en).
  • Charles Frederick D'Arcy (1859 † 1938), archevêque d’Armagh et primat d’Irlande.
  • Sainte Ethnea, baptisée par saint Patrick, morte vers 433, fêtée le 11 janvier.

Orgue et organistes[modifier | modifier le code]

Orgue[modifier | modifier le code]

Détails sur l’orgue

Organistes[modifier | modifier le code]

  • 1634 – Richard Galway
  • 1661 – John Hawkshaw
  • 1695 – Robert Hodge
  • 1711 – William Toole
  • 1722 – Samuel Bettridge
  • 1752 – John Woffington
  • 1759 – Robert Barnes
  • 1776 – Langrishe Doyle
  • 1782 – Richard Langdon
  • 1794 – John Clarke Whitfield
  • 1797 – John Jones
  • 1816 – Frederick Horncastle
  • 1823 – Robert Turle
  • 1872 – Thomas Marks
  • 1917 – G. H. P. Hewson
  • 1920 – Edred Chaundy
  • 1935 – Reginald West
  • 1951 – Frederick Carter
  • 1966 – Christopher Phelps
  • 1968 – Martin White
  • 2002 – Theo Saunders

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The relics of Armagh, Irish archaeological and Celtic society,‎ 1855, p. 44-45

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :