Cathédrale San Salvador d'Oviedo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale Saint-Sauveur.
Cathédrale San Salvador d'Oviedo
Image illustrative de l'article Cathédrale San Salvador d'Oviedo
Présentation
Nom local Catedral de San Salvador de Oviedo
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattachement Archidiocèse d'Oviedo (siège)
Début de la construction 1385
Fin des travaux XVIe siècle
Style dominant Gothique
(Certaines parties, des VIIIe et XIIe siècles, sont de style asturien et roman)
Protection Monument historique (1931)
 Patrimoine mondial (1985)
Site web www.catedraldeoviedo.es
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Région Asturies Asturies
Commune Oviedo
Coordonnées 43° 21′ 45″ N 5° 50′ 35″ O / 43.362583, -5.843081 ()43° 21′ 45″ Nord 5° 50′ 35″ Ouest / 43.362583, -5.843081 ()  

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Cathédrale San Salvador d'Oviedo

Géolocalisation sur la carte : Asturies

(Voir situation sur carte : Asturies)
Cathédrale San Salvador d'Oviedo

La cathédrale San Salvador d'Oviedo est une cathédrale de style gothique située dans la ville d'Oviedo, dans la principauté de Asturies en Espagne. Elle est aussi connue comme sancta ovetensis, dénomination liée à la qualité et à la quantité des reliques qu'elle contient. C'est la cathédrale de l'archidiocèse d'Oviedo. Elle est consacrée au Saint Sauveur (San Salvador).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le roi des Asturies Fruela Ier ordonna de construire une église sur le terrain où se trouve actuellement la cathédrale d'Oviedo. L'église fut consacrée au Saint Sauveur.

Alphonse II le Chaste, fils du précédent, en transférant la capitale du royaume à Oviedo, ordonna l'édification d'une série de bâtiments administratifs communaux sur les mêmes terrains, utilisant quelques surfaces de l'ancienne église du San Salvador. De l'époque d'Alphonse II subsistent actuellement :

  • La chapelle palatine (Cámara Santa de Oviedo ou chambre sainte d'Oviedo).
  • La tour de San Miguel, qui fut le clocher de l'église.

Les modifications suivantes eurent lieu au XIIe siècle. Une cathédrale romane avec son cloître fut construite à cette époque. De cette époque ont subsisté jusqu'à nos jours :

  • les voûtes de la Cámara Santa.
  • les sculptures de cette chambre qui ont une très grande valeur artistique.

Au XIIIe siècle, une nouvelle rénovation aboutit à la cathédrale actuelle. Les travaux débutèrent par la salle capitulaire puis le cloître. L'église est commencée la fin du XIVe siècle ; au XVIe siècle fut achevé le portique et la tour de la façade. Au fil des siècles suivants, on fit des travaux et des embellissements au niveau des chapelles.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'édifice est de style gothique flamboyant. L'architecte Bartolomé Solórzano, qui était déjà intervenu dans la cathédrale de Palencia, y travailla.

Extérieur[modifier | modifier le code]

La tour gothique présente un habile alignement de ses cinq corps. La tour est unique, car faute de moyens financiers, on ne put construire la deuxième. Cette tour est fameuse dans la littérature espagnole du XIXe siècle.

Le portique est formé de trois portes que correspondent aux trois nefs. Les portes sont en noyer du XVIIIe siècle. Les deux battants de la porte centrales sont dédiés au Saint Sauveur et à Sainte Eulalie de Mérida, tous deux patrons de la cathédrale et de la Principauté des Asturies.

Intérieur[modifier | modifier le code]

L'église, de forme de croix latine, comptait originellement un chevet de type échelonné, avec une abside semi-circulaire centrale flanquée de deux autres absides mineures. Mais à l'époque baroque on changea en partie cette zone du chœur pour construire un déambulatoire avec chapelles radiales.

La cathédrale comporte trois nefs, la centrale plus large que les latérales. Elle présente des chapelles ouvertes entre les contreforts, solution habituelle dans ce type d'édifices.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]