Cathédrale Sainte-Sophie de Londres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale Sainte-Sophie.
Cathédrale Sainte-Sophie de Londres
Image illustrative de l'article Cathédrale Sainte-Sophie de Londres
Présentation
Nom local Saint Sophia Cathedral
Culte grec orthodoxe
Type Cathédrale
Début de la construction 1877
Fin des travaux 1879
Style dominant Byzantin
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Région Angleterre
Commune Londres
Coordonnées 51° 30′ 45″ N 0° 11′ 29″ O / 51.512472, -0.191472 ()51° 30′ 45″ Nord 0° 11′ 29″ Ouest / 51.512472, -0.191472 ()  

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Cathédrale Sainte-Sophie de Londres

Géolocalisation sur la carte : Londres

(Voir situation sur carte : Londres)
Cathédrale Sainte-Sophie de Londres

La cathédrale Sainte-Sophie est une église grecque orthodoxe située dans le quartier de Bayswater à Londres.

Elle a été consacrée à sainte Sophie le 5 février 1882 par l'archevêque de Corfou Antonios, et était destinée à la prospère communauté grecque établie à Londres, particulièrement autour de Paddington, Bayswater et Notting Hill.

De nos jours, en plus des offices réguliers du samedi et du dimanche, l'édifice abrite un chœur polyphonique grec, de la musique byzantine et des leçons de danse, ainsi qu'une école où les élèves découvrent l'Histoire de la Grèce et la langue grecque.

Historique[modifier | modifier le code]

Il s'agit, à Londres, de la troisième église à porter ce nom, les deux précédentes (l'une à Finsbury Square (en) et l'autre au 82 London Wall) étant devenu trop petites pour une communauté orthodoxe agrandie par l'afflux de membres de la diaspora grecque et par les voyageurs empruntant les nombreuses routes commerciales passant par Londres.

La gestion de la construction a été confiée à une commission présidée par Emmanuel Mavrocordato (1830-1909), assisté par Constantinos A lonidis, Sophoclis Constantinidis, Petros P. Rodocanachi, Paraskevas Sechiaris, Demetrios S. Schilizzi (1839-1893) et l'avocat Edwin Freshfield. Les 50 000 livres nécessaires ont été recueillies en 3 ans au sein de la communauté, particulièrement grâce à la participation des riches marchands et banquiers londoniens. la première messe a été célébrée le 1er juin 1879, 18 mois après la pose de la première pierre. Récemment, un petit musée a ouvert, pour exposer les différents trésors donnés à la cathédrale au XIXe siècle et leur lien avec la communauté grecque.

En 1922, le Patriarcat de Constantinople choisit Sainte-Sophie comme cathédrale pour la Métropole de Thyatire et de Grande-Bretagne dont la province rassemble les Grecs orthodoxes d'Europe occidentale.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Londres abrite le Gouvernement grec en exil. Sainte-Sophie devient la cathédrale de la nation grecque. Elle est bombardé durant le Blitz mais depuis totalement restaurée.

Architecture[modifier | modifier le code]

Sainte-Sophie est l'œuvre de l'architecte John Oldrid Scott, qui choisit un style byzantin. Scott avait déjà été responsable de la construction de nombreuses églises britanniques, particulièrement la chapelle grecque orthodoxe du cimetière de West Norwood, en 1873.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]