Cathédrale Sainte-Edwige de Berlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Sainte-Edwige
Image illustrative de l'article Cathédrale Sainte-Edwige de Berlin
Présentation
Nom local Sankt Hedwigskathedrale
Culte Catholicisme
Type Cathédrale
Début de la construction 1747
Fin des travaux 1773
(reconstruction en 1963)
Architecte Georg Wenzeslaus von Knobelsdorff
Style dominant Néo-classicisme
Site web www.hedwigs-kathedrale.de/?lang=en
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Commune Berlin
Coordonnées 52° 30′ 57″ N 13° 23′ 41″ E / 52.515833, 13.39472252° 30′ 57″ Nord 13° 23′ 41″ Est / 52.515833, 13.394722  

Géolocalisation sur la carte : Berlin

(Voir situation sur carte : Berlin)
Cathédrale Sainte-Edwige

La cathédrale Sainte-Edwige (en allemand Sankt Hedwigskathedrale) est une cathédrale catholique située sur la Bebelplatz à Berlin en Allemagne. C'est la plus ancienne église catholique de Berlin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Intérieur de la Cathédrale Sainte-Edwige de Berlin, juin 2014

La cathédrale est construite sur ordre de Frédéric le Grand, roi de Prusse. Elle fait l'objet d'un avant-projet de Georg Wenzeslaus von Knobelsdorff et de l'architecte français Jean-Laurent Legeay en 1748, suivi des travaux de Johann Boumann puis de Johann Gottfried Büring, qui se sont fortement inspirés du Panthéon de Rome. L'ami du roi, Ignacy Krasicki, évêque de Varmie, plus tard archevêque de Gnesau, officie à la consécration de la cathédrale en 1773.

L'édifice est dédié à la sainte patronne de Silésie et du Brandebourg, sainte Edwige de Silésie, et honore ainsi les immigrants catholiques silésiens, venus s'établir en Brandebourg et à Berlin.

En 1931, l'évêque de Berlin nomme l'abbé Bernhard Lichtenberg chanoine du chapitre de la cathédrale Sainte-Edwige ; celui-ci, dans les offices du soir suivant la Nuit de Cristal, prie publiquement pour les juifs. Lichtenberg est plus tard emprisonné par les nazis et meurt sur le chemin du camp de concentration de Dachau. En 1965, ses restes sont transférés dans la crypte de la cathédrale Sainte-Edwige.

La cathédrale, fortement endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, fut en grande partie reconstruite entre 1952 et 1963, avec des ajouts comme les neuf chapelles en couronne de la crypte.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]