Cathédrale Sainte-Brigitte de Kildare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Sainte-Brigitte de Kildare
Image illustrative de l'article Cathédrale Sainte-Brigitte de Kildare
Présentation
Culte Anglican (Église d’Irlande)
Type Cathédrale
Rattachement Province anglicane de Dublin
Diocèse de Meath et Kildare
Fin des travaux 1223
Géographie
Pays Irlande
Province Leinster
Comté Comté de Kildare
Commune Kildare
Coordonnées 53° 09′ 31″ N 6° 55′ 02″ O / 53.15861, -6.91722 ()53° 09′ 31″ Nord 6° 55′ 02″ Ouest / 53.15861, -6.91722 ()  

Géolocalisation sur la carte : Irlande

(Voir situation sur carte : Irlande)
Cathédrale Sainte-Brigitte de Kildare

La cathédrale Sainte-Brigitte de Kildare est une cathédrale anglicane irlandaise dédiée à sainte Brigitte.

Elle est la cathédrale historique du diocèse de Kildare, est devenue anglicane lors de la Réforme anglaise, et s’est retrouvé en 1976 lors de la fusion d’avec le diocèse de Meath intégrée au diocèse de Meath et Kildare.

De nombreux bas-reliefs sont présentés dans la cathédrale, datés de la première période chrétienne jusqu’au XVIIe siècle, parmi lesquels ceux présents sur le tombeau de l’évêque Walter Wellesley († 1539).

Situation[modifier | modifier le code]

La cathédrale est construite à l’emplacement d’un ancien temple païen dédié à la déesse Brigit, puis d’une église chrétienne dédiée à sainte Brigitte, un peu à l’écart du centre de la ville. Le lieu révèle encore son histoire par la présence d'une tour ronde et d’une croix celtique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est bâtie en 1223 par le Normand Ralph de Bristol, évêque de Kildare, en un style gothique primitif. Sa tour centrale carrée peu élevée est crénelée, car elle a été prévue pour pouvoir être défendue, héritage des temps troubles des débuts de la période normande.

Après la Réforme, elle se dégrade progressivement jusqu’à tomber totalement en ruine en 1641 à la suite des guerres confédérées irlandaises.

Elle est restaurée au XIXe siècle par George Edmund Street[1] et a été l’objet récemment[Quand ?] de nouveaux travaux[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Memoir of George Edmund Street, R.A., 1824-81, Arthur Edmund Street.
  2. http://kildare.ie/Local-History/kildare/kildare-cathedral.htm