Cathédrale Saint-Paul de Calcutta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Saint-Paul.
Cathédrale Saint-Paul
Image illustrative de l'article Cathédrale Saint-Paul de Calcutta
Cathédrale Saint-Paul
Présentation
Nom local St Paul's Cathedral
Culte Anglican [CNI]
Type Cathédrale
Rattachement Église de l'Inde du Nord [CNI]
Début de la construction 1839
Fin des travaux 1847
Architecte William N. Forbes
Style dominant néo-gothique
Géographie
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État Bengale-Occidental
Commune Calcutta
Coordonnées 22° 32′ 39″ N 88° 20′ 48″ E / 22.54417, 88.3466722° 32′ 39″ Nord 88° 20′ 48″ Est / 22.54417, 88.34667  [1]

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Cathédrale Saint-Paul

La cathédrale Saint-Paul de Calcutta est un édifice religieux anglican[2] édifié en 1847 par les anglais à Calcutta, en Inde. Construite comme cathédrale, pour remplacer l'église Saint-Jean, elle est située dans la partie méridionale du grand espace vert de Calcutta appelé 'Maïdan' où elle côtoie le Victoria Memorial, les centres culturels Nandan et Rabindra Sadan ainsi que le Birla Planetarium.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction fut lancée en 1839 par l'évêque anglican de Calcutta Daniel Wilson et s'acheva en 1847. La cathédrale est d'architecture néo-gothique tandis que les vitraux et fresques intérieures sont d'inspiration florentine de style Renaissance.

L'ingénieur militaire britannique William Nairn Forbes dessina les plans avec l'aide de C.K. Robinson et s'inspira notamment de la tour et de la flèche de la cathédrale de Norwich. Après le tremblement de terre de 1874, la tour fut reconstruite selon les plans de la tour de la Cathédrale de Cantorbéry, sans la flèche.

Chowringhee et la cathédrale Saint-Paul en 1865

Le palais épiscopal se trouvant de l'autre côté de 'Chowringhee Road' ('Jawaharlal Nehru Road') est une des dernières résidences monumentales de type colonial - avec imposantes colonnes doriques - qui faisaient la gloire de 'Chowringhee' au XIXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google Earth
  2. Appartenant aujourd'hui à l'Église de l'Inde du Nord [CNI] qui fait partie de la 'Communion anglicane'.