Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux de Gap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux de Gap
La façade de l'édifice
La façade de l'édifice
Présentation
Culte catholique romain
Type cathédrale
Rattachement Diocèse de Gap
Début de la construction 1866
Fin des travaux 1904
Architecte Charles Laisné
Style dominant Néogothique
Protection Logo monument historique Classée MH (1906)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Commune Gap
Coordonnées 44° 33′ 29″ N 6° 04′ 41″ E / 44.55806, 6.07806 ()44° 33′ 29″ Nord 6° 04′ 41″ Est / 44.55806, 6.07806 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux de Gap

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

(Voir situation sur carte : Hautes-Alpes)
Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux de Gap

La cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux est une cathédrale catholique romaine située dans la ville de Gap dans les Hautes-Alpes. Elle est le siège de l'évêché de Gap et d'Embrun. Elle est placée sous la titulature de Notre-Dame de l'Assomption.

Description[modifier | modifier le code]

Vue de l'abside de l'édifice

Elle a été construite entre 1866 et 1904 dans le style néo-gothique en vogue à cette période, par l'architecte Charles Laisné en remplacement d'une ancienne cathédrale médiévale qui tombait en ruine. L'église présente une façade polychrome due à l'emploi de pierres de couleurs différentes. Elle s'inspire de la cathédrale d'Embrun, sa voisine, et du style lombard. Consacrée en 1895[1], elle est classée monument historique depuis 1906.

La polychromie des murs extérieurs provient de divers matériaux (pierre blanches, grises, roses…). Le clocher s'élève à 70 mètres, ce qui en fait le bâtiment le plus élevé de la ville de Gap[2]. L'architecte confia la réalisation de la verrière du chœur, au peintre-verrier Émile Hirsch.

Vie de la cathédrale[modifier | modifier le code]

Orgue de la cathédrale de Gap
  • Le groupe musical Les Prêtres, composé de 2 prêtres du diocèse et d'un ex-séminariste, ont tourné le clip du titre phare du deuxième album, Le Lac des Cygnes de Tchaïkovski, dans la cathédrale[3].
  • L’œuvre de Paul Fryer, représentant le Christ sur une chaise électrique, a été exposé dans la cathédrale, à l'initiative de l'évêque du diocèse Jean-Michel Di Falco en 2009. Cette Pietà a suscité de vives réactions parmi la communauté catholique de Gap, jugeant cette œuvre soit scandaleuse, soit bénéfique[4]. L'évêque s'est justifié en disant que le but premier de l'exposition était de forcer les gens à venir dans une église et à s'interroger sur le mystère de la Croix : « s'il y a scandale pour certains, il n'est pas là où ils le pensent ! Le scandale, c'est notre indifférence devant la croix du Christ[5]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]