Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède de Tarbes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède.
Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède
Image illustrative de l'article Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède de Tarbes
La cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède
Présentation
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattachement Diocèse de Tarbes
Protection Logo monument historique Classé MH (1906)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Commune Tarbes
Coordonnées 43° 14′ 01″ N 0° 04′ 08″ E / 43.2336, 0.0689 ()43° 14′ 01″ Nord 0° 04′ 08″ Est / 43.2336, 0.0689 ()  

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède

La cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède est une cathédrale catholique romaine située à Tarbes, dans le département des Hautes-Pyrénées, en France. Le mot « sède » provient du latin sede qui signifie siège. Le siège dont il est question est la cathèdre.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église date du XIIe siècle . Il en reste deux absides du chœur. Une première extension est faite au XIVe siècle par l'ajout d'une nef gothique. Son extension s’est prolongée jusqu’au XVIIIe siècle avec la travée extérieure.

La cathédrale est classée depuis le 30 octobre 1906 au titre des monuments historiques[1]

Intérieur[modifier | modifier le code]

La cathédrale renferme une chapelle dédiée à la Sainte Vierge, un retable doré situé dans l'absidiole sud de la nef, ainsi que l'autel majeur surmonté d'un baldaquin en marbre.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]