Cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth d'Orange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale Notre-Dame et Notre-Dame.
Cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth
La nef en direction du chœur
La nef en direction du chœur
Présentation
Culte Catholique romain
Type Ancienne cathédrale, église paroissiale depuis 1801
Rattachement Archidiocèse d'Avignon
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux très restaurée après les guerres de religion
Style dominant Roman
Protection Logo monument historique Classée MH (1921)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Commune Orange
Coordonnées 44° 08′ 17″ N 4° 48′ 26″ E / 44.138056, 4.80722244° 08′ 17″ Nord 4° 48′ 26″ Est / 44.138056, 4.807222  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth

Géolocalisation sur la carte : Vaucluse

(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth

La cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth, est une ancienne cathédrale catholique romaine située à Orange dans le Vaucluse. Redevenue aujourd'hui une simple église paroissiale, elle a été le siège du diocèse d'Orange jusqu'en 1801.

Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 4 janvier 1921[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La cathédrale Notre-Dame-de-Nazareth fut le siège du diocèse d'Orange durant le haut Moyen Âge (VIe siècle au VIIIe siècle) puis du XIIe siècle jusqu'à la Révolution.

L'édifice, attesté à partir du VIe siècle (consécration en 528), fit plusieurs fois l'objet de destruction au cours de l'histoire.

Le clocher, qui date de 1338, était habité au cours du Moyen Âge par le prévôt du chapitre.

En février 1480, le roi Louis XI confirma sa protection par ses lettres patentes[2].

La cathédrale actuelle remonte au XIIe siècle, mais elle fut gravement endommagée lors des guerres de religion en 1561. Suite au « saccage » du 20 décembre, les huguenots la transforment quelque temps en temple protestant.

Elle est grandement restaurée à la suite de ces destructions[3].

Durant la Révolution française, elle devient temple de la Raison.

Description[modifier | modifier le code]

Bien que les éléments classiques ne manquent pas, en particulier la façade et le portail, son allure d'ensemble reste assez proche de l'art roman.

Intérieur[modifier | modifier le code]

Plan schématique

La nef est entourée de sept chapelles latérales. À gauche : Saint Eutrope, Sacré Cœur, St Joseph et Saint Antoine de Padoue. À droite : des chapelles dédiées à la vierge Marie, Sainte Anne, les Bienheureuses martyres d'Orange. Un orgue, dont la reconstruction est prévue grâce au soutien de la Fondation du patrimoine en partenariat avec l'Association des amis du patrimoine religieux et de l'orgue d'Orange (association APROOR), surplombe le portail d'entrée.

Le clocher abrite quatre cloches qui datent de 1338, 1637, 1856 et 1871 (la plus grosse des quatre, avec un poids de 1 100 kg).

Extérieur[modifier | modifier le code]

Façade ouest

En façade sud, le portail est encadré par un avant corps décoré de rosaces, ainsi que de figurines humaines et animales. Le portail ouest, surmonté d'un fronton à l'antique, a été remanié au XIXe siècle.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00082100 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. http://books.google.fr/books?id=j3kUAQAAMAAJ&pg=PA534 Lettres patentes de Louis XI, Plessis-du-Parc-lèz-Tours, février 1480 (1479 avant Pâques)
  3. Provence Alpes Côte d'Azur, Hachette, coll. « Guide Bleu »,‎ 1991 (ISBN 2-01-016748-1), « Orange », p. 679

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Provence Alpes Côte d'Azur, Hachette, coll. « Guide Bleu »,‎ 1991 (ISBN 2-01-016748-1), « Orange », p. 679

Liens externes[modifier | modifier le code]