Catastrophe aérienne du Mont Cimet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vol 178 Air France
Un Lockheed Constellation semblable à celui qui s'est écrasé.
Un Lockheed Constellation semblable à celui qui s'est écrasé.
Caractéristiques de l'accident
Date 1er septembre 1953
Phase Approche
Site Le Mont Cimet (80 km de Nice)
Passagers 33
Membres d'équipage 9
Morts 42
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareil Lockheed L-749A Constellation
Compagnie Air France
Nº d'identification F-BAZZ
Localisation
Coordonnées 44° 17′ 25″ N 6° 41′ 59″ E / 44.290278, 6.69972244° 17′ 25″ Nord 6° 41′ 59″ Est / 44.290278, 6.699722  

Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence

(Voir situation sur carte : Alpes-de-Haute-Provence)
Vol 178 Air France

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Vol 178 Air France

Le 1er septembre 1953, le vol 178 d'Air France doit relier Paris-Orly à Saïgon, les escales prévues étant Nice (France), Beyrouth (Liban), Bagdad (Irak), Karachi (Pakistan) et Calcutta (Inde). Lors de l'approche de sa première escale, le Lockheed Constellation immatriculé F-BAZZ heurte à 23 h 30 le pic du mont Cimet (3 020 m) dans le Massif du Pelat dans la commune française d'Uvernet-Fours (hameau de Saint-Laurent)[1].

Les 42 personnes présentes à bord, soit neuf membres d'équipage et trente-trois passagers, dont le violoniste Jacques Thibaud et le compositeur René Herbin, sont tuées.

Une croix a été installée le 1er septembre 1954 sur le lieu de l'accident ainsi qu'une stèle à l'entrée du hameau de Saint-Laurent[1],[2],[3].

Enquête[modifier | modifier le code]

Les enquêteurs ont conclu que l'avion a dévié de son plan de vol sans toutefois en indiquer les raisons.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche sur AviaTechno
  2. Constellation Paris-Saïgon sur Aérostèles
  3. [image] Image sur Panoramio

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]