Castlevania (série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castlevania (homonymie).

Castlevania

Logo de Castlevania

Logo de Castlevania

Éditeur Konami
Développeur Konami
Personnalité ayant marqué la série Akihiko Nagata
Genre

Jeu de plates-formes

Début de la série 1986

Plate-forme

Castlevania, connu au Japon sous le nom Akumajō Dracula (悪魔城ドラキュラ?), est une série de jeux vidéo éditée par Konami, débutée en 1986 et qui a dépassé les vingt épisodes. Les jeux reprennent le thème de la confrontation du Bien contre le Mal grâce au mythe du vampire : la famille Belmont affronte tous les cent ans le seigneur du mal Dracula, grâce à un fouet magique et un armement rudimentaire composé principalement d'un crucifix-boomerang, d'une hache, d'une dague de jet, d'une montre et d'une fiole d'eau bénite.

Cette suite de jeux est sans doute l'une des plus respectée, aux côtés de Mario, Zelda, Megaman et Metroid, ceci grâce à une esthétique très gothique et une bande son de très bonne qualité qui atteignirent leur apogée avec Akumajō Dracula X: Chi no Rondo (premier épisode sur support CD-ROM) puis Castlevania - Symphony Of The Night. Les jeux sont également réputés très difficiles.

Principe de jeu[modifier | modifier le code]

Le principe original des Castlevania est celui des jeux de plate-forme / action : le héros du jeu traverse le château de Dracula, rempli de monstres divers comme des zombies, des chauve-souris, des squelettes que le joueur peut éviter ou tuer. Le joueur doit également éviter de tomber dans les nombreux pièges parsemés à travers le château : trous, fosses de pals et autres objets de torture. Ce château est décomposé en plusieurs parties appelées niveaux, certains étant récurrents comme les jardins ou la tour de l'horloge. À la fin de chaque niveau, le héros affronte un monstre beaucoup plus résistant et intelligent que les autres qui une fois vaincu libère le passage vers le niveau suivant. Les monstres tués apportent parfois au héros une arme, une âme ou un objet que peut utiliser le joueur dans sa quête. Les objets délivrés par les boss sont importants pour le reste de la quête. Le boss final du jeu est Dracula lui-même.

Les Castlevania ont la réputation d'être des jeux difficiles car ils requièrent une grande dextérité à la manette. Afin de pallier ce problème, la saga a pris un tournant en 1997 avec l'épisode Castlevania - Symphony Of The Night qui reprend le principe de jeu de Metroid, d'où l'appellation Metroidvania à sa sortie. Désormais, le château est constitué d'un seul grand niveau, beaucoup plus complexe, dans lequel le héros ne peut pas aller tout de suite partout. Il lui faut trouver certains objets à certains endroits, pour aller à d'autres endroits qui eux-mêmes permettent d'avancer encore plus dans le jeu. Ce style de jeu permet à chaque joueur d'aller à son rythme et est repris dans de nombreux épisodes par la suite.

Inspirations de la saga[modifier | modifier le code]

Dracula, le roman de Bram Stoker, est la source principale de l'univers de Castlevania. Le principe de la lutte d'un groupe d'humains (les Belmont remplaçant les Harker) contre Dracula le vampire, régnant dans son château, est directement issu de l'affrontement entre le scientifique/chasseur de vampire Abraham Van Helsing et Dracula.
L'iconographie religieuse, comme la croix, ou la notion du vampire se transformant en chauve-souris, en sont également tirées. L'utilisation de diverses armes bénites, fait également référence à un aspect du personnage de Van Helsing, scientifique ouvert à l'irrationnel: les armes de la famille Belmont, telles que le fouet, l'eau bénite ou les croix, représentent l'alliance entre la technologie et le surnaturel.

L'histoire de Bram Stoker est d'ailleurs complètement intégrée dans le scénario général de la série, et le jeu Castlevania: The New Generation met en scène John Morris, le fils de Quincy Morris, qui a combattu Dracula aux côtés de Van Helsing dans le roman de Stoker (il est d'ailleurs dit dans le manuel du jeu que Quincy Morris était un descendant du clan Belmont). La famille Morris est aussi citée dans Bloodlines et Portrait of Ruin.

L'apparence de Dracula dans les jeux est également inspirée des diverses adaptations cinématographiques du roman de Bram Stoker. Les développeurs des jeux ont été fortement influencés par les prestations de Bela Lugosi et de Christopher Lee, donnant au Dracula vidéo ludique l'allure d'un aristocrate, en costume et cape.

Le comte Orlock fait d'ailleurs une apparition dans Castlevania: Symphony of the Night, en tant que boss secondaire, sous le nom "Olrox".

Différences de localisation et de traduction[modifier | modifier le code]

Au Japon, le titre original de la saga est Akumajō Dracula (悪魔城ドラキュラ), ce qui signifie littéralement « Château démoniaque Dracula ». Lors de l'arrivée du premier jeu aux États-Unis, les traducteurs ont dû choisir un nouveau titre, plus occidental: en s'inspirant de l'environnement principal du jeu, le château (« castle »), et de la région d'origine du vampire Dracula, la Transylvanie (« Transylvania »), ils ont inventé le titre « Castlevania », contraction de Castle of Transylvania.

Alors que la franchise portait le titre Akumajō Dracula depuis près de 15 ans au Japon, le producteur, Koji Igarashi, décide d'adopter le nom Castlevania en tant que nouveau titre, à l'occasion de la sortie du jeu Castlevania: Harmony of Dissonance en 2002. Néanmoins, après les véhémentes protestations de fans japonais, la saga retrouve son titre original en 2005, à l'occasion de la sortie de Castlevania: Dawn of Sorrow.

Certains noms ont également été (plus ou moins légèrement) modifiés, ou mal traduits, lors du passage en Occident :

  • Dans le jeu Castlevania III: Dracula's Curse, le prénom original du héros est Ralph C. Belmont (ラルフ·C·ベルモンド, Rarufu C Berumondo), tandis que pour une raison inconnue, il est devenu Trevor Belmont dans la version occidentale.
  • Dans le même jeu, le personnage nommé normalement Sypha Fernandez (サイファ・ヴェルナンデス, Saifa Verunandesu) est traduit Sypha Belnades. Si cette différence n'est pas significative au départ, elle le devient lorsqu'une descendante de ce personnage apparait dans le jeu Castlevania 64 : Carrie Fernandez (キャリー·ヴェルナンデス, Kyari Verunandesu). Or cette fois ci, le nom original est correctement traduit dans la version occidental, mais les joueurs n'ont pas pu relier le personnage de Carrie à son ancêtre Sypha, à cause de ces 2 différentes traductions d'un même nom. Une autre descendante de Sypha apparait dans Castlevania: Aria of Sorrow, cette fois-ci sous le nom Yoko Belnades en occident (ヨーコ・ヴェルナンデス, Yoko Verunandesu), ce qui accentue l'incohérence.
  • Dans Castlevania II: Belmont's Revenge, le fils du héros est appelé Soleiyu Belmont, alors que son nom (ソレイュ, Soreiyu) est simplement la transcription du mot français « Soleil ».

Certaines modifications ont également été apportées aux scénarios des jeux :

Liste de jeux composant la série[modifier | modifier le code]

Les jeux Castlevania par année de sortie
Année Titre Traduction en français Titre original Support
1986 Castlevania Castlevania 悪魔城ドラキュラ (Akumajō Dracula) NES, Amiga, PC, X68000, C64/128
1986 Vampire Killer Tueur de Vampire 悪魔城ドラキュラ (Akumajō Dracula) MSX
1987 Castlevania II: Simon's Quest Castlevania II : La Quête de Simon ドラキュラII 呪いの封印 (Dracula II: Noroi nu Fûin) NES
1988 Haunted Castle Château hanté 悪魔城ドラキュラ (Akumajō Dracula) Arcade JAMMA
1989 Castlevania: The Adventure La Légende de Dracula (Japon)

Castlevania : L'Aventure (Occident)

ドラキュラ伝説 (Dracula Densetsu) Game Boy
1989 Castlevania III: Dracula's Curse Castlevania III: La Malédiction de Dracula 悪魔城伝説 (Akumajō Densetsu) NES
1989 Castlevania II: Belmont's Revenge La Légende de Dracula II (Japon)

Castlevania II: La Vengeance de Belmont (Occident)

ドラキュラ伝説II (Dracula Densetsu II) Game Boy
1991 Super Castlevania IV Super Castlevania IV 悪魔城ドラキュラ (Akumajō Dracula) Super Nintendo
1993 悪魔城ドラキュラ (Akumajō Dracula) X68000
1993 Castlevania Dracula X Castlevania X : La Ronde de Sang 悪魔城ドラキュラX 血の輪廻
(Akumajō Dracula X: Chi no Rondo)
PC Engine Super CD-rom²
1994 Castlevania: Bloodlines

(titre nord-américain)

Castlevania: The New Generation (titre européen)

Tueur de Vampire (titre japonais)

Castlevania : Lignée de Sang (titre nord-américain)

Castlevania : La Nouvelle Génération (titre européen)

バンパイアキラー (Vampire Killer) Mega Drive
1995 Castlevania: Vampire's Kiss Le Château hanté de Dracula : Dracula XX (Japon)

Castlevania : Le Baiser du Vampire (Occident)

悪魔城ドラキュラ (Akumajō Dracula XX) Super Nintendo
1997 Castlevania: Symphony of the Night Castlevania: La Symphonie de la Nuit 悪魔城ドラキュラX 月下の夜想曲

(Akumajō Dracula X: Gekka no Yasōkyoku)

PlayStation, Saturn / Xbox Live Arcade / PlayStation Network
1998 Castlevania Legends Le Château hanté de Dracula : Le Prélude de la Nuit Noire (Japon)

Les légendes de Castlevania (Occident)

悪魔城ドラキュラ 漆黒たる前奏曲

(Akumajō Dracula : Shikkokutaru Zensōkyoku[Dark Night Prelude])

Game Boy
1998 Castlevania Le Château hanté de Dracula : Apocalypse (Japon)

Castlevania 64 (titre occidental informel)

悪魔城ドラキュラ黙示録 (Akumajō Dracula Mokushiroku) Nintendo 64
1999 Castlevania: Resurrection (annulé) Dreamcast
1999 Castlevania: Legacy of Darkness Le Château hanté de Dracula : Contes de l'Apocalypse - La Légende de Cornell (Japon)

Castlevania : Le Legs des Ténèbres (Occident)

悪魔城ドラキュラ黙示録外伝 LEGEND OF CORNELL

(Akumajō Dracula Mokushiroku Gaiden: Legend of Cornell)

Nintendo 64
2001 Castlevania (titre européen)

Castlevania : Circle of the Moon

(titre nord-américain)

Castlevania : Le Cercle de la Lune 悪魔城ドラキュラ Circle of the Moon

(Akumajō Dracula: Circle of the Moon)

GBA
2001 Castlevania Chronicles Chroniques du château hanté : Le Château hanté Dracula (Japon)

Chroniques de Castlevania (Occident)

悪魔城年代記 悪魔城ドラキュラ
(Akumajō Nendaiki: Akumajō Dracula)
PlayStation
2002 Castlevania: Harmony of Dissonance Castlevania : L'Harmonie de la Dissonnance キャッスルヴァニア 白夜の協奏曲
(Castlevania: Byakuya no Kyōsōkyoku [Concerto])
GBA
2003 Castlevania: Aria of Sorrow Castlevania : L'Aria du Chagrin キャッスルヴァニア 暁月の円舞曲

(Castlevania: Akatsuki no Enbukyoku [Minuet])

GBA
2003 Castlevania (titre japonais et européen)

Castlevania : Lament of Innocence

(titre nord-américain)

Castlevania : La Lamentation de l'Innocence キャッスルヴァニア

(Castlevania)

PlayStation 2
2005 Castlevania: Dawn of Sorrow Le Château hanté Dracula : La Croix de la Lune Bleu (Japon)

Castlevania : L'Aube de la douleur (Occident)

悪魔城ドラキュラ 蒼月の十字架
(Akumajō Dracula: Sōgetsu no Jūjika)
DS
2005 Castlevania: Curse of Darkness Castlevania: La Malédiction des Ténèbres 悪魔城ドラキュラ 闇の呪印

(Akumajō Dracula: Yami no Juin)

PlayStation 2 / Xbox
2006 Castlevania: Portrait of Ruin Le Château hanté Dracula' : Le Labyrinthe de la Galerie (Japon)

Castlevania : Le Portrait de Ruine (Occident)

(悪魔城ドラキュラ ギャラリー オブ ラビリンス)

Akumajō Dracula: Gallery of Labirinth

DS
2007 Castlevania: The Dracula X Chronicles Chroniques de Castlevania : Dracula X 悪魔城ドラキュラ Xクロニクル

(Akumajō Dracula: X Chronicle)

PSP
2007 Castlevania: Order of Shadows Castlevania : L'ordre des ténèbres Mobile Phone
2008 Castlevania: Order of Ecclesia Le Château hanté Dracula' : Le Sceau Volé (Japon)

Castlevania : L'Ordre d'Ecclésia (Occident)

悪魔城ドラキュラ 奪われた刻印

(Akumajō Dracula: Ubawareta Kokuin)

DS
2009 Castlevania Judgment Le jugement de Castlevania (悪魔城ドラキュラ ジャッジメント)
(Akumajō Dracula Judgment)
Wii
2009 Castlevania: The Adventure ReBirth Castlevania : La Renaissance de l'Aventure ドラキュラ伝説 ReBirth

(Dracula Densetsu ReBirth)

Wii
2009 Castlevania: The Arcade Castlevania : L'Arcade 悪魔城ドラキュラ THE ARCADE
(Akumajō Dracula The Arcade)
Arcade
2010 Castlevania: Lords of Shadow Castlevania : Les Seigneurs de l’ombre キャッスルヴァニア ロード オブ シャドウ

(Castlevania Lords of Shadows)

PS3 / Xbox 360 / PC (via steam)
2010 Castlevania: Harmony of Despair Castlevania : L'Harmonie du désespoir 悪魔城ドラキュラ ハーモニー オブ ディスペアー

(Akumajō Dracula Harmony of Despair)

PS3 (via PSN) /X360 (via XBLA)
2013 Castlevania: Lords of Shadow - Mirror of Fate Castlevania : Les Seigneurs de l’ombre - Le Miroir du Destin

キャッスルヴァニア ロード オブ シャドウ 宿命の魔鏡

(Castlevania Lords of Shadows Shukumei no Makyō)

3DS
2014 Castlevania: Lords of Shadow 2 Castlevania : Les Seigneurs de l’ombre 2 悪魔城ドラキュラ ロード オブ シャドウ2

(Akumajō Dracula Lords of Shadows 2)

PS3 / Xbox 360 / PC

Chronologie de la saga[modifier | modifier le code]

Le principe de base de la série Castlevania est essentiellement inspiré par le livre de Bram Stoker, Dracula, publié en 1897. Bien que Dracula soit censé revenir systématiquement tous les cent ans, plusieurs évènements le rappellent avant ce délai tout au long de la saga. Au fil de la série, l'histoire se détache de celle de Bram Stoker et possède sa propre intrigue.

Chronologie[note 1],[note 2]
  • 1095 : Castlevania - Lament of Innocence
  • 1470 : Lisa, femme de Dracula, est condamnée à mort par l'Inquisition, accusée d'être une sorcière.
  • 1476 : Castlevania 3 - Dracula's Curse
  • 1479 : Castlevania - Curse of Darkness
  • 1576 : Castlevania The Adventure
  • 1591 : Castlevania 2 - Belmont's Revenge
  • 1691 : Castlevania
  • 1698 : Castlevania 2 - Simon's Quest
  • 1748 : Castlevania - Harmony of Dissonance
  • 1792 : Akumajō Dracula X - Chi no Rondo
  • 1797 : Castlevania - Symphony of The Night
  • pendant le XIXe siècle : Castlevania - Order of Ecclesia
  • 1897 : Quincy Morris bat le comte Dracula. Evènement relaté par Bram Stoker.
  • 1914 : Elizabeth Bathory, vampiresse nièce de Dracula, est impliquée dans le commencement de la Première Guerre mondiale.
  • environ 1914-1918 : Brauner, un peintre, perd ses filles lors de la Première Guerre mondiale, et devient alors un vampire, jurant de se venger des humains
  • 1917 : Castlevania - The New Generation
  • 1944 : Castlevania - Portrait of Ruin
  • 1999 : Julius Belmont tue Dracula pour de bon et un prêtre scelle le château dans une éclipse.
  • 2035 : Castlevania - Aria of Sorrow
  • 2036 : Castlevania - Dawn of Sorrow
Hors de la chronologie
  • 1450 : Castlevania Legends (Histoire parallèle par IGA)
  • 1820 : Morris Baldwin et les parents de Nathan Graves scelle le comte Dracula
  • 1830 : Castlevania - Circle of The Moon (Autre Histoire (Sidestory) par IGA)
  • 1844 : Castlevania - Legacy of Darkness (Autre Histoire (Sidestory) par IGA)
  • 1852 : Castlevania 64 (Autre Histoire (Sidestory) par IGA)
  • Temps Dimensionnel : Castlevania Judgment
  • Inconnu : Castlevania The Arcade, Castlevania - Harmony of Despair
Chronologie Reboot
  • 1046 : Castlevania - Lords of Shadow - Mirrors of Fate - Gabriel Belmont
  • 1047 : Castlevania - Lords of Shadow
  • 1074 : Castlevania - Lords of Shadow - Mirrors of Fate - Trevor Belmont
  • 1104 : Castlevania - Lords of Shadow - Mirrors of Fate - Simon Belmont et Alucard
  • date a compléter : Castlevania - Lords of Shadow 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Plusieurs jeux partagent la même période chronologique, car ils sont des remake d'un même jeu, bien qu'ils comportent quelques différences entre eux. C'est le cas pour :
    • 1691 : Vampire Killer (MSX), Castlevania (NES), Haunted Castle (Arcade), Super Castlevania IV (Super Nintendo), Castlevania (PC), Akumajō Dracula (SHARP X68000), Castlevania (Commodore64), Castlevania (Amiga) et Castlevania Chronicles (PlayStation)
    • 1792 : Dracula X Chi no rondo (PC Engine), Castlevania Vampire's Kiss (Super Nintendo) et Castlevania Dracula X Chronicles (PlayStation Portable)
  2. L'histoire de certains jeux a été officiellement retirée de la chronologie par Koji Igarashi en 2004, alors responsable de la série, afin de consolider sa propre vision du scénario. Certains de ces choix sont discutables et ont été critiqués par beaucoup de fans, car sans se préoccuper de la cohérence générale, Igarashi refusait notamment de concevoir qu'une femme puisse être de la famille Belmont et la confusion de la chronologie (c'est pourquoi le jeu Castlevania Legends, dont l'héroïne est Sonia Belmont, a été retiré).
Références

Liens externes[modifier | modifier le code]