Castel dell'Ovo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Castel dell'Ovo
Image illustrative de l'article Castel dell'Ovo
Nom local Castel dell'Ovo
Période ou style Forteresse
Début construction VIIe siècle, reconstruit au XIIe siècle.
Fin construction XVe siècle
Coordonnées 40° 49′ 42″ N 14° 14′ 50″ E / 40.828238, 14.247288 ()40° 49′ 42″ Nord 14° 14′ 50″ Est / 40.828238, 14.247288 ()  
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région historique Campanie
Commune Naples

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Castel dell'Ovo

Le Castel dell'Ovo (en français : château de l'Œuf) est un château situé dans la ville italienne de Naples.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Château de l'Œuf (Castrum Ovi, en latin), est le plus ancien château de Naples, indissociable de l'histoire de sa fondation par un peuple d'origine grecque, abordant l'îlot de Partenope et où ils ont construit un système défensif au VIIe siècle av. J.-C.. L'édifice est situé sur une petite île, la Mégaride, où les colons de Cumes fondèrent le noyau originel de la ville. Au Ier siècle av. J.-C. Le patricien romain Lucius Licinius Lucullus construisit sur le site une villa magnifique, le Castellum Lucullanum. Fort de Valentinien III au début du Ve siècle, c'est à cet endroit que le dernier empereur romain d'Occident, Romulus Augustule, fut exilé par Odoacre en 476. Eugippe fonda un monastère sur le site après 492.

Les restes de l'ère romaine et les structures des fortifications ont été démolis par les résidents locaux pendant le IXe siècle afin d'en empêcher leur utilisation par les Sarrasins lors de leurs agressions. Le premier château sur le site a été construit par les Normands au XIIe siècle. L'importance du Château a commencé à décliner lorsque le roi Charles Ier de Sicile construisit un nouveau château, Castel Nuovo (Nouveau château), et y a déménagé sa cour. Il a été l'objet de nombreux remaniements et le Château de l'œuf est devenu le siège de la Chambre Royale et du Trésor public. C'est Pierre Ier d'Aragon qui lui donne son architecture actuelle, avec les tours cylindriques et défensives et son chemin de ronde (XVe siècle). Il a été pilonné par l'artillerie française et espagnole au cours des Guerres d'Italie. Pendant la République napolitaine de 1799, ses canons ont été utilisés par les rebelles afin de décourager la population favorable aux Bourbons.

Au cours du XIXe siècle un petit village de pêcheurs (Borgo Marinari) a vu le jour le long du mur sud du château. Ce village toujours présent est maintenant plus connu pour son port de plaisance et par ses restaurants.

Le nom du château découle d'une légende médiévale rapportée par le poète Virgile. Un sorcier aurait déposé un œuf magique sous les fondations du château afin de soutenir l'ensemble. Si cet œuf disparaissait, la forteresse s'effondrerait, entraînant la ruine de Naples. C'est ainsi que la reine Jeanne Ire de Naples a été soupçonnée d'avoir fait disparaître l'œuf et d'avoir amené tous les maux sur la ville.

Particularités[modifier | modifier le code]

Le château est construit en front de mer. L'îlot est rattaché au continent par un minuscule chemin en rochers battu par les flots du port qui est l'endroit préféré par les nouveaux mariés pour réaliser les photographies de leur mariage. La chaussée fait plus de 100 mètres de long. Le château est de forme rectangulaire (environ 200 mètres par 45 mètres à son endroit le plus large) et possède un bastion angulaire qui domine la chaussée. À l'intérieur des murs on trouve plusieurs bâtiments qui sont souvent utilisés pour les expositions et autres événements spéciaux. Derrière le château se trouve un long promontoire qui a probablement été utilisé comme une zone d'amarrage. Au sud-est, une grande tour ronde se trouve à l'extérieur des murs du château.

Son emplacement offre une excellente vue du front de mer de Naples et ses environs. Il se visite entièrement et gratuitement.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]