Castel del Piano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Castel del Piano
Castel del Piano
Castel del Piano
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Tuscany.svg Toscane 
Province Grosseto 
Code postal 58033
Code ISTAT 053004
Code cadastral C085
Préfixe tel. 0564
Démographie
Gentilé casteldelpianesi ou ciòli
Population 4 700 hab. (31-12-2010[1])
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 53′ 27″ N 11° 32′ 22″ E / 42.89083, 11.53944 ()42° 53′ 27″ Nord 11° 32′ 22″ Est / 42.89083, 11.53944 ()  
Altitude Min. 637 m – Max. 637 m
Superficie 6 779 ha = 67,79 km2
Divers
Saint patron Maria Santissima delle Grazie
Fête patronale 8 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Toscane

Voir sur la carte administrative de Toscane
City locator 14.svg
Castel del Piano

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Castel del Piano

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Castel del Piano
Liens
Site web http://www.comune.casteldelpiano.gr.it/
Chiesa della Madonna delle Grazie.
Chiesa della Propositura.

Castel del Piano est une commune italienne de la province de Grosseto dans la région Toscane en Italie qui fait partie de la Communauté de montagne Amiata-Grosseto (Comunità Montana Amiata Grossetano).

Géographie[modifier | modifier le code]

Un pays situé dans une position naturelle à la lisière d'un plateau d'où vient son nom (Castrum Piano), entouré par des bois de montagne - châtaigniers à 1 000 mètres et en aval, par les oliviers, les vignes et les arbres fruitiers, au centre d'un bassin d'eaux de source issu du massif de l'Amiata dont le sommet à 1 732 m descend vers la ville à 632 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

De nombreux objets ont été découverts datant du Paléolithique et Néolithique. Les Étrusques ont exploité les mines de cinabre (minerai de mercure), du Mont Amiata, et même la terre bolare située près de la ville. En 890, Casale Plana (Castel del Piano) est parmi les possessions des Bénédictins de la grande abbaye cistercienne d'Abbadia San Salvatore.

XIIe siècle : Début de la pénétration de Sienne sur le territoire Amiata.

En 1175 : construction du château (Castrum Piano).

1331 - 14 décembre : cession de Castel del Piano à la République de Sienne sur le paiement de 8 000 florins d'or.

1332 - février  : serment d'allégeance à la République de Sienne de 283 hommes de Castel del Piano et 81 d'Arcidosso proche.

1402 - Le premier Palio, course historique de chevaux

1430 : construction des bases de l'église de la Madonna delle Grazie.

1462  : Le pape humaniste Pie II (Enea Silvio Piccolomini) se félicite de Castel del Piano: ... primum facile ... (« certainement la première «) ... pour la beauté du lieu. La ville suit le sort de la République de Sienne et après sa chute (1555/1559) tombe sous al domination des Médicis de Florence.

1571  : La ville fait partie du grand-duché de Toscane sous les Lorraine.

1765 - 14 juillet : date pouvant être « considérée » comme la véritable naissance du Palio di Castel del Piano.

1859 - 1860 : dans la bataille de Curtatone et Montanara se sont battus deux citoyens de Castel del Piano : Andrea Fratini et Achille Franci. Deux autres personnes, Francesco et Giuseppe Magliacane Sorbelli étaient aux côtés de Giuseppe Garibaldi.

1915 - 1918 : Beaucoup d'enfants de Castel del Piano ont participé à la Grande Guerre et leur sacrifice est immortalisé dans le Parc du Souvenir au Monument commémoratif de toutes les guerres (1926 - architecte et peintre Francesco Notari).

1944  : Passage du front allié avec la venue du général De Gaulle (il semble avoir dirigé les réunions dans l'une des villas du Parc du Souvenir)

Monuments[modifier | modifier le code]

Chiesa della Madonna delle Grazie

De style Renaissance, commandé dans le milieu du XVe siècle agrandi en 1512, sa façade de blocs de pierre de lave a été terminée seulement en 1932  ; dans la paroi latérale, du côté de la Via San Giovanni, une niche pour la collecte des « oboles des chrétiens à posséder des esclaves » (1656) ;

Sur la face droite de la nef peintures Madonna del Carmine de Francesco Nasini (1611 ou 1621 à 1695) et la Madone du Rosaire avec sainte Catherine de Sienne, saint Dominique, saint François d'Assise et le Pape Pie V. Sur le mur de gauche la peinture de l'Immaculée Conception par Anna de Castel del Piano et Alessandro Teerlink de 1838, une copie d'une œuvre originale du peintre espagnol Murillo qui est actuellement le musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg. Au spectaculaire autel : une table avec un fond d'or provenant de Sano di Pietro (1460 - 1481), un portrait de la Vierge à l'Enfant avec saint Jean Baptiste, saint Barthélemy et des anges.

Curiosité : dans la porte est sculpté un « symbole maçonnique » représentant le blason de la famille Maestripieri.

Église paroissiale de la Nativité de la Vierge Marie, également connu comme Propositura 

bâtiment de la fin de la Renaissance (inspiré par Vignola), commandé en 1490, elle est dédiée à la Nativité de Notre-Dame.

Chapelle Santa Flora à Noceto 
c'est une chapelle rurale située près de la ville, fondée par les Aldobrandeschi en 1097. Le bâtiment défait est en ruine depuis le XVIIe siècle, elle fut reconstruite par Francesco Aurelio Ginanneschi, médecin en chef du Pape, entre 1752 et 1754 avec une nouvelle église dédiée au sacré-Cœur.
Les croix de Baldassare Audibert 
l'origine des dizaines de croix érigées reste encore inconnue. La légende précise qu'un évêque français (membre de la convention républicaine) avait fait pénitence afin de purger la culpabilité d'avoir condamné à mort Louis XVI et Marie-Antoinette. Il tonna contre toutes les formes de la modernité, contre les ennemis de l'Église et l'ordre établi. Ses croix sont à l'intersection des routes à l'entrée des villes et des lieux d'intérêt ; elles ont été récemment restaurés.
Église San Leonardo 
l'église, l'une des plus anciennes, construite sur une cellule existante bénédictine du IXe siècle, fut annexée à une autre cellule, puis l'église baptismale, Saint-Jean-Baptiste, aujourd'hui démolie. Les premières traces que nous avons sont de 1198, par une bulle du pape Innocent III à l'abbé de l'Abbaye de San Salvatore.
Église des SS. Sacramento 
l'église est située dans la partie historique du pays, elle a été construite au début du XIIIe siècle. La première citation est de 1216, mais sa construction remonte probablement au XIe siècle.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Montegiovi, Montenero, Casidore, Collevergari, Leccio, Marrona, Piano di Ballo, Tepolini

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Abbadia San Salvatore, Arcidosso, Castiglione d'Orcia, Cinigiano, Montalcino, Santa Fiora, Seggiano

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Sur les autres projets Wikimedia :