Cassican à collier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cassican à collier

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cracticus torquatus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Cracticidae

Nom binominal

Cracticus torquatus
Latham, 1802

Statut de conservation UICN

(LC )
LC  : Préoccupation mineure

Répartition géographique

alt=Description de l'image Cracticus torquartus-map.jpg.


Le Cassican à collier (Cracticus torquatus) est une espèce d'oiseau australienne.

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure 27 cm de long pour un poids de 100 g. La tête est noire, les ailes et le dos gris, le ventre blanc comme le collier de son cou. L'œil est noir, le bec est gris. Mâle et femelle sont semblables mais la femelle est un peu plus petite que le mâle. Il doit son nom anglais d'"oiseau boucher" au fait qu'il accroche sa proie à une branche d'arbre pour la dévorer.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

On le trouve pratiquement dans toute l'Australie, un peu moins dans le nord-est du continent à l'exception de la région de Kimberley. Il vit dans les bois y compris en périphérie des villes et se laisse volontiers nourrir par l'homme.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit d'animaux: (oiseaux attrapés au vol, lézards, insectes), de fruits et de graines.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La saison des amours va de juillet à janvier. La femelle pond 3 à 5 œufs qu'elle couve seule dans un nid construit à grande hauteur. Les deux parents élèvent les petits.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il en existe 3 sous-espèces :

  • Cracticus torquatus cinereus (Gould) 1837
  • Cracticus torquatus leucopterus Gould 1848
  • Cracticus torquatus torquatus (Latham) 1802

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :