Cassaignes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cassaignes
Blason de Cassaignes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Aude
Arrondissement Limoux
Canton Couiza
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Couiza
Maire
Mandat
Serge Férien
2014-2020
Code postal 11190
Code commune 11073
Démographie
Gentilé Cassaignols
Population
municipale
62 hab. (2011)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 56′ 48″ N 2° 18′ 00″ E / 42.9467, 2.342° 56′ 48″ Nord 2° 18′ 00″ Est / 42.9467, 2.3  
Altitude Min. 252 m – Max. 486 m
Superficie 3,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte administrative de l'Aude
City locator 14.svg
Cassaignes

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Cassaignes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cassaignes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cassaignes

Cassaignes est une commune française située dans le département de l'Aude, en région Languedoc-Roussillon.

Ses habitants sont appelés les Cassaignols.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Razès sur le Sals.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'or de Rennes est-il à Cassaignes?

La même chose chaque saison sur la place de Rennes-les-Bains. Les conférenciers se suivent et se ressemblent beaucoup pour parler d'une affaire appelée aussi énigme ou même légende. Ce sont souvent comme ces jours derniers les gens qui disent qu'il n'y a rien à trouver qui sont les premiers à chercher. Un nihilisme de bonne guerre. En attendant, si le trésor de Rennes-le-Château n'existe pas, sachez que les trouvailles abondent ou paraissent fréquentes. On ne s'y trompe pas.

Les gendarmes en effet enquêtent actuellement du côté de Cassaignes à propos d'une vasque remplie de 300 pièces d'or découverte il y a quelques années dans le secteur avec un détecteur. Ce qui n'est pas sans rappeler non plus la bonne somme de pièces d'or apparues fortuitement lors de travaux de canalisations en bas de la route de Rennes le Château.

Tout cela pour remarquer que cette histoire fertile en délires et en extrapolations a parfois des incidences inattendues et des surprises aussi palpables que matérielles. À part cela, le mystère reste roi... et l'interdiction de fouilles sur le territoire de Rennes le Château ne peut quand même être étendue à tout le canton de Couiza, non ?

Retour à la Documentation[modifier | modifier le code]

Hameau de Les Clapies[modifier | modifier le code]

Blason d'azur à un chevron d'or, chargé sur la pointe d'une quinte feuille de gueules. Jean Dax, II. Du nom, Écuyer, seigneur de Leuc & Trévas, Chevalier de l'Ordre du Roi, & Marguerite de Saint Félix, qu'il épousa le premier Novembre 1551. Fille de François de S.Félix, Ecuyer, Seigneur de Clapiers, & d'Antoinette de Puibusc.

Par le Contrat de ce mariage, les dits Sieur & Dame de Clapiers, donnèrent à ladite Marguerite de Saint Félix, leur fille, pour sa dot, la somme de 6000. Livres, avec pareils habillements nuptiaux, qu'avait eus leur autre fille, mariée avec le Seigneur de Solages, fils du Seigneur de Coustaussa."Sauf que pour raison de l'Édit du Roi intervenu sur les habillements (il est du mois de juillet 1549.) Les robes de Velours & Damas noir ou tané, ou autre couleur au plaisir des mariés,& sauf que n'y aura qu'un Robe de Velours.Que ledit Jean Dax, lequel fit son Testament le 26. Novembre 1577. Eut pour frères & sœur consanguins, Pierre Dax, Seigneur d'Axat & de la Serpent, Chevalier de l'Ordre du roi, lequel a fait une postérité, dont on n'a point encore ici fourni les Titres. Arnaud Dax, Archidiacre d'Alet,& Chanoine de Carcassonne, l'an 1567. Paul Dax, Ecuyer légataire de l'Évêque d'Alet, son oncle,& Isabeau Dax, Religieuse à Proulhe en Lauraguais (Monastère où l'on ne reçoit que des Demoiselles) & que tous cinq étaient enfants, l'aîné du premier Lit,& les quatre autres du second Lit.

Ce Hameau fut habité jusque dans les années 1950, au début du siècle il y eut jusqu'à 70 habitants et une fête locale y était célébrée chaque année.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Cassaignes

Son blasonnement est : D'argent aux deux pals de sinople, au chef du même.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Serge Ferrie    
mars 2001 2008 André Rousseau    
mars 1965 2001 Gabin Rousset    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 62 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
159 159 159 178 173 173 153 146 155
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
146 147 149 127 126 108 116 119 119
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
119 115 107 89 80 89 79 66 71
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
50 33 27 30 44 49 61 64 62
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : Blanquette de Limoux, Languedoc (AOC)

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :