Casque de pompier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Casque emblématique et toujours utilisé des pompiers américains.

Un casque de pompier est un type de casque destiné à protéger la tête des pompiers lors de leurs interventions. Il fait partie des équipements de protection individuelle au même titre que le reste de la tenue d'incendie des pompiers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Peinture d'un pompier américain de 1850 avec son casque, dont la forme n'a guère évoluée dans ce pays jusqu'à aujourd'hui.

Les anciens casques étaient en cuir (États-Unis) ou en métal (en France : laiton puis inox). Au début, il ne couvraient pas tout la tête, ce n'est qu'à partir de la fin du XXe siècle que les casques commencèrent à couvrir l'entièreté de la tête et pas juste le haut du crâne. Ce sont des casques dits « intégraux ». Ce n'est pas le cas dans tous les pays, aux États-Unis par exemple, les casques ne sont pas de ce type et ne couvrent que le haut du crâne. Les casques en matière plastique se sont répandus dans les années 1980.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Type de protection[modifier | modifier le code]

Le casque de pompiers protège principalement de la chaleur, des chocs (progression sans visibilité) et chutes d'objets (effondrements). Il peut être associé à un appareil respiratoire isolant (ARI) (bouteille d'air comprimé portée sur le dos dont le masque facial se fixe au casque) qui permet de respirer même dans une atmosphère enfumée ou toxique et donc permet de protéger les voies respiratoires.

Élément de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Le casque a aussi une fonction de reconnaissance et se voit généralement appliquer les grades des pompiers, comme cet exemple des grades des pompiers russes du Ministère des Situations d'urgence.

Le casque est également, de facto, un élément externe et visible afin de reconnaitre un sapeur-pompier et de le différencier d'un autre agent (par exemple d'un policier ou d'un ambulancier lors d'une intervention commune). Dans bon nombre de pays, les casques servent également à apposer le grade du pompier et de le rendre visible et identifiable par tous. Certains pays adoptent d'ailleurs des couleurs de casque différentes pour différencier les officiers supérieurs, les officiers, les sous-officiers et les hommes du rang.

Casques par pays[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Allemagne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pompier en Allemagne.

Drapeau de la Belgique Belgique[modifier | modifier le code]

Ancien casque des pompiers belges, un casque F1 des pompiers de Bruxelles.
Article détaillé : Pompier en Belgique.

Les pompiers belges ont utilisé le casque F1 jusqu'au milieu des années 2000 lorsqu'il s'est vu remplacé par les casques de la firme Dräger.

Les propriétés minimales des casques de pompiers belges sont régies par des textes bien précis.

Drapeau du Canada Canada[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pompier au Canada.

Drapeau des États-Unis États-Unis[modifier | modifier le code]

Le casque américain d'un chef de service, de couleur blanche.

Le casque américain est le plus connu et probablement le plus emblématique des casques de pompiers.

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pompier en France.

En France il existe deux types de casques pour les pompiers :

  • le casque F1 pour les feux urbains : il a un revêtement nickelé pour réfléchir la chaleur, et dispose de deux visières, une visière anti-projection (utilisée en secours routier par exemple), et une visière dorée contre le rayonnement thermique (l'utilisation des visières est incompatible avec le port de l'ARI). Le casque est maintenu par une mentonnière et on peut ajouter un couvre-nuque en tissu aluminisé, accroché par des Velcro ;
  • le casque F2 pour les feux de forêt : c'est un casque plus léger, de couleur rouge (pour les hommes du rang), jaune (pour les sous-officiers) ou blanche (pour les officiers), et muni de lunettes de protection et d'une jugulaire.

Différentes couleurs apparaissent pour le casque de feux de structures (appelé communément casque F1, qui correspond à un modèle déposé). Ces couleurs sont généralement associées aux grades ou aux fonctions du personnel (le plus souvent correspondant aux couleurs citées pour le casque F2 ci-dessus) ; mais aucun texte ne régit l'attribution de ces couleurs. De ce fait, l'attribution des couleurs peut changer d'un département à l'autre.

Drapeau du Luxembourg Luxembourg[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pompier au Luxembourg.

Les pompiers luxembourgeois utilisent le casque F1 argenté, tout comme les pompiers français.

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Casque d'un pompier anglais.
Article détaillé : Pompier au Royaume-Uni.

Drapeau de la Suisse Suisse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Pompier en Suisse.

Les pompiers suisses utilisent essentiellement le casque F1, bien que certaines communes en Suisse alémanique aient choisi des modèles de marque Dräger ou Rosenbauer.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Le casque de pompier est, avec la grande échelle, l'un des symboles forts du métier de pompier. Il représente la fonction et les idéaux qui y sont liés.

Représentations et décorations[modifier | modifier le code]

Le casque est un symbole utilisé notamment pour orner les grades, comme ici un caporal des pompiers belges.

Il sert notamment à orner certains écussons, voir les grades dans certains pays, comme ceux des pompiers belges.

Collections[modifier | modifier le code]

Nombreux sont les personnes privées ou les musées dont les casques font l'objet d'une collection, vu leur symbolique, parmi eux:

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joan Deville, La grande histoire des sapeurs-pompiers

Voir aussi[modifier | modifier le code]