Caspar van Wittel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Château Saint-Ange, Caspar van Wittel

Caspar van Wittel ou Gaspar van Wittel ou Caspar Adriaensz. van Wittel, appelé plus tard Gaspare Vanvitelli, et Gasparo degli Occhiali (1653, Amersfoort - 13 septembre 1736, Rome) est un peintre néerlandais du siècle d'or. Il est connu pour ses peintures de paysages, la plupart réalisées en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caspar van Wittel est né en 1653 à Amersfoort aux Pays-Bas. Il apprend la peinture auprès de Thomas Jansz van Veenendaal pendant 4 ou 5 ans et ensuite auprès de Matthias Withoos pendant 7 ans, jusqu'au départ de Matthias d'Amersfoort. Ses premières œuvres ont été exécutées à Hoorn en 1672. Il est influencé par les peintres d'Amersfoort Jan van der Heyden et Gerrit Berckheyde.

Il quitte les Pays-Bas et s'installe à Rome avec sa famille vers 1675. Il se marie à Rome en 1697, et demeure dans cette ville la plupart du temps. De 1694 à 1710, il entreprend un tour d'Italie, et peint les environs des villes de Florence, Bologne, Ferrare, Venise, Milan, Plaisance et Naples. Il est considéré comme l'un des pères du védutisme italien[1].

Caspar van Wittel meurt in Rome en 1736. Son fils Luigi Vanvitelli devient un architecte renommé et porte le nom italianisé de son père.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippon C, À l'origine d'un genre, la vedutta, Dossier del'art Hors-série n°18, septembre 2012, p10-11
  2. Oeuvre de Caspar van Wittel au Rijksmuseum