Caspar Bartholin le Vieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bartholin.

Caspar Berthelsen Bartholin

alt=Description de l'image Casper batholin.jpg.
Naissance 12 février 1585
Malmø (Danemark (aujourd'hui en Suède))
Décès 13 juillet 1629
Sorø, Seeland (Danemark)
Nationalité Danois
Champs Médecine et théologie
Institutions Université de Copenhague
Renommé pour Manuel d'anatomie Anatomicae Institutiones Corporis Humani

Caspar Bartholin le Vieux, né le 12 février 1585 à Malmø au Danemark (aujourd'hui en Suède) et décédé le 13 juillet 1629, était un polymathe, acceptant finalement un professorat en médecine à l'université de Copenhague en 1613. Il a plus tard, enseigné la théologie dans la même université.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa précocité était extraordinaire : à trois ans, il savait lire et à treize ans il a composé des discours en grec et latin et les a lus en public. Quand il avait dix-huit ans, il entra à l'Université de Copenhague et a ensuite étudié à Rostock et à Wittenberg.

Il a alors voyagé en Allemagne, aux Pays-Bas, en Angleterre, en France et en Italie et a été reçu avec respect dus aux différentes universités qu'il a visitées. En 1613, on lui a offert un poste de professeur de médecine à l'université de Copenhague et a rempli cette fonction pendant onze ans, quand, atteint d'une maladie grave, il fit le vœu que s'il devait se rétablir il s'appliquerait dès lors uniquement à la théologie. Il a réalisé son vœu en devenant le professeur de théologie à Copenhague et chanoine à Roskilde. Il est mort le 13 juillet 1629 à Sorø en Seeland.

Contributions[modifier | modifier le code]

Son œuvre, Anatomicae Institutiones Corporis Humani (1611) fut pendant de nombreuses années un manuel standard sur l'anatomie.

Il a été le premier à décrire les trajets du nerf olfactif.

Descendance[modifier | modifier le code]

De ses fils, deux sont devenus savants :

Références[modifier | modifier le code]