Casimir Arvet-Touvet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Casimir Arvet-Touvet

Jean Maurice Casimir Arvet-Touvet est un botaniste français, né en 1841 à Gières et mort en 1913 dans la même commune.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de viticulteur, il commence ses études au petit séminaire du Rondeau à Grenoble puis abandonne rapidement des études de droit pour seconder sa mère restée veuve sur l'exploitation familiale. Botaniste sur son temps libre, il acquiert une grande connaissance de la flore du Dauphiné qu'il présente en 1871 dans un essai sur les plantes du Dauphiné.

À partir de 1880, il consacrera ses études au genre Hieracium. Il deviendra l'un des meilleurs spécialistes mondiaux des épervières. En collaboration avec Gaston Gauthier (1841-1911), il étudiera les épervières pyrénéennes et de la péninsule Ibérique.

Après le décès de ce dernier il publiera seul, en 1913, Hieraciorum praesertim Galliae et Hispanica systematicus.

Croyant, ses conceptions seront marquées par l'essentialisme à l'opposé du transformisme et de l'évolutionnisme. Il est l'auteur de nombreuses espèces du genre Hieracium et d'une espèce de Fabaceae : Oxytropis amethystea.

Sources[modifier | modifier le code]

Arv.-Touv. est l’abréviation botanique officielle de Casimir Arvet-Touvet.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI